À la une - novembre 22, 2018 9:30

Sophie Bret : « Le sport scolaire fait partie de mon ADN »

Publié par

Après plusieurs mois d’absence, Sophie Bret est revenue à la direction régionale de l’UNSS Lyon. Elle nous fait partager son plaisir d’avoir retrouvé ses fonctions et toute son équipe pour vivre encore de belles choses au sein de la fédération scolaire sportive.

 

1°) Bonjour Sophie. Vous êtes revenue après plusieurs mois de recul à la direction régionale UNSS de Lyon. Comment avez-vous vécu ce retour ?

 

J’ai eu la chance de pouvoir reprendre mes fonctions 5 mois avant la date de la fin de mon congé parental, en avril au lieu de septembre. Je mesure aujourd’hui cette chance d’avoir pu réintégrer mon poste au sein d’une équipe académique qui m’a chaleureusement accueillie et mis dans d’excellentes conditions de travail dans une année scolaire et sportive déjà bien lancée et organisée pour 2017-2018 et pouvoir ainsi préparer sereinement 2018-2019.

 

2°) Vous aviez pris du recul sur la fédération sportive quelque temps. Cela vous a-t-il permis d’avoir un regard différent sur l’organisation de l’UNSS ?

 

J’ai toujours été au contact de l’UNSS durant mes 3 ans et demi de congés maternités puis parentaux. Je crois que le sport scolaire fait partie de mon ADN. J’ai fait mon premier cross départemental UNSS en 6ème, adolescente j’ai adoré partir avec mes amies du collège en rencontres gymnastique et athlétisme puis j’ai découvert l’animation de l’AS dès mes premiers stages en STAPS… Cadre UNSS, malgré ma parenthèse maternité, j’ai pu conserver la responsabilité de l’APSA KARATÉ (une autre de mes raisons d’être) en changeant de poste au sein de la commission mixte nationale en passant de déléguée technique nationale UNSS à membre FFKDA. Pour suivre et aider à coordonner le championnat de France, il a fallu suivre avec beaucoup d’intérêt les orientations et les objectifs stratégiques de l’UNSS à travers notamment le PNDSS.

 

3°) Lyon a toujours été au cœur de nombreux projets sportifs. Quels sont ceux qui vont marquer l’année 2018-2019 ?

 

Après la journée nationale du sport scolaire, le relais de la paix dans le département de l’Ain, ce sont les cross qui vont animer nos mercredis jusqu’en décembre. Nous allons accueillir la lycéenne Maif Run pour la seconde édition à l’hôtel de région Auvergne Rhône-Alpes dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes le 6 mars 2019. Nous attendons 1500 lycéennes licenciées ou non pour une course solidaire, des ateliers de sensibilisation (nutrition, prévention dopage, égalité…), des découvertes et initiations de pratiques sportives.

Les championnats de France accueillis dans l’académie sont également des temps forts pour chacun des services UNSS de l’académie :

La Loire accueillera du volley ball junior du 25 au 28 mars, le Rhône du football junior du 20 au 22 mars et le service régional organisera le championnat de danse chorégraphié collège du 26 au 29 mai 2019.

La journée Parité Égalité Mixité le 12 juin 2019 en lien avec la Coupe du monde féminine FIFA France 2019, la mission égalité du rectorat et la ligue du droit des femmes clôturera une année riche en rencontres sportives scolaires.

 

4°) En tant que directrice régionale, quelles sont les évolutions que vous aimeriez apporter dans les semaines à venir ?

 

Suite au conseil régional de l’UNSS du 26 septembre, nous avons présenté une évaluation à mi- parcours du PADSS 2017-2020. Nous poursuivons les axes stratégiques du PADSS avec une sensibilité particulière pour l’accès à l’AS en faveur des publics éloignés de la pratique sportive. L’égalité et l’équité dans l’accès à la pratique sont une priorité dans l’académie. Les résultats concernant le programme « jeune officiel » sont en progrès et encourageants et nécessitent une mobilisation de tous les acteurs liés au sport scolaire et sur tous les rôles concernés, souvent vecteurs de vocations chez nos élèves.

 

5°) Vous avez lancé un projet personnel sur la promotion du sport auprès d’autres mères de famille. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Lorsque nous devenons parents, le rythme de vie est intense, la baisse de motivation souvent liée au manque de temps qui en découle peut générer un manque de confiance en soi.

Faire du sport, c’est s’affirmer en tant que femme (ou homme), s’émanciper, reconquérir son corps, prendre confiance en soi, en sa valeur, en sa position dans la société et booster son moral et son estime.

Maman de 4 enfants, ce sont effectivement des problématiques qui m’ont amenés à créer le blog www.gomamango.com puis fonder l’association Go Maman Go. Nous partageons avec Tiffany FANJAT championne du monde de karaté nos expériences mais également le témoignage d’associations et d’autres parents qui comme nous cherchent des leviers pour pouvoir pratiquer une activité physique et sportive avec les enfants.

 

LIENS :

 

Facebook UNSS Lyon

 

www.gomamango.com