À la une, Actualités - décembre 18, 2019 5:07

Roland Berthilier : « Notre engagement est celui de la vie scolaire dans son ensemble »

Publié par

Partenaire de longue date de l’UNSS, la MGEN est présente sur de nombreux évènements et programmes de l’UNSS. Roland Berthilier, président du groupe MGEN, nous rappelle le lien fort qui existe entre les deux entités et sa passion pour le sport.

Monsieur Berthilier, l’engagement de la MGEN auprès du monde sportif ne se dément pas. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de cet engagement ?

Le sport est un puissant vecteur de cohésion sociale et de vivre-ensemble, des valeurs au cœur de notre mutuelle. A travers la promotion du sport, la MGEN s’engage pour le mieux-vivre général des Français, leur qualité de vie et leur santé. Nous organisons et participons à de nombreux événements de promotion et de développement de solutions innovantes autour du sport-santé, car nous croyons réellement que les vertus du sport peuvent participer à dessiner le visage de la société de demain.

Auprès de l’UNSS, vous êtes notamment partenaire de l’évènement qui génère le plus de pratiquants, le cross. Quel regard portez-vous sur cette discipline sportive ?

Le cross est le sport des collèges et lycées par excellence car il est accessible à tous les élèves de France. C’est à la fois sa particularité et sa force.

Le cross est plus qu’un événement sportif, c’est un événement de la vie d’un établissement. Il permet un moment de cohésion réunissant toute la communauté éducative, élèves, enseignants et personnels.

Vous êtes très engagé auprès de l’UNSS depuis de nombreuses années. Comment pouvez-vous expliquer cet attachement profond ?

La MGEN est la mutuelle de l’Education nationale, mais aussi de la Jeunesse et des Sports. C’est donc naturel que nous soyons engagés dans la promotion du sport scolaire qui est à la conjonction de ces trois engagements et l’UNSS en est un acteur de premier plan. Je suis convaincu que c’est en pratiquant que nous apprenons le mieux et c’est justement par la pratique sportive que l’on découvre des notions comme le fairplay ou le dépassement de soi utiles dans la vie de tous les jours. 

Nous appliquons d’ailleurs ces principes sur de nombreux aspect de nos engagements sociaux, notamment autour de l’Economie Sociale et Solidaire avec L’ESPER pour défendre la construction d’une économie porteuse de sens.

Je dirais que notre engagement dépasse le sport ou l’ESS. Notre engagement est celui de la vie scolaire dans son ensemble.

Le sport scolaire est en perpétuel développement. Cet accompagnement de la MGEN sur les grands événements va-t-il se développer à l’avenir ?

La MGEN a pour ambition de devenir la mutuelle du Sport, en accompagnant les agents ainsi que les structures sportives par une couverture santé adaptée aux spécificités de leurs métiers. C’est une volonté que nous portons avec le groupe VYV. Un engagement reconnu, par la labellisation du groupe pour la convention collective nationale Sport, et par la ministre des Sports Roxana Maracineanu, avec qui nous avons signé fin novembre une convention pour contribuer concrètement à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale Sport Santé.

 

Notre objectif est en effet d’être présent au quotidien, pas uniquement sur les grands événements. Nos sections départementales accompagnent de nombreuses manifestations sportives et animent des ateliers autour du sport santé grâce à un important réseau de partenaires. Je pense en particulier aux Fitdays, activité pour la promotion du triathlon auprès des enfants et de leurs familles. Nous avons également une politique de partenariats nationaux dynamiques, avec encore récemment un nouveau partenaire, la FFEPGV (Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire) avec laquelle nous développons des séances découvertes des activités physiques et sportives EPGV.

La MGEN est très engagée auprès des sportifs de haut niveau. Quel est le message que vous cherchez à transmettre à toute une génération ?

C’est la raison d’être de MGEN Académie ! Nous avons développé une structure d’accompagnement de jeunes espoirs dans les domaines de l’art, des sciences mais aujourd’hui beaucoup dans le sport pour les aider à devenir les champions de demain. Perrine Laffont en est un formidable exemple de réussite !  Les membres sont en relation avec de grands sportifs, parrains de la structure, comme Martin Fourcade et Marie-José Pérec qui sont à leur disposition pour les conseiller dans la gestion de leur carrière et toute la complexité qui s’y réfère. C’est également pour nous un outil de transmission des valeurs et bienfaits du sport. Nos espoirs interviennent par exemple en milieu scolaire pour promouvoir l’activité physique. 

Nos campagnes de communication autour de Martin Fourcade, Flora Gueï et Perrine Laffont sont dans cette lignée. Nous n’achetons pas d’encarts publicitaires, nos sportifs font partie intégrante de notre image : ils partagent nos valeurs dont ils sont les ambassadeurs. La notoriété de Martin lui permet aujourd’hui de choisir ses partenaires, mais il a choisi la MGEN. C’est une belle reconnaissance et un bel exemple de ce que nous partageons.

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 occupe déjà beaucoup les esprits. Quelle réflexion mène la MGEN autour de cet évènement majeur ?

Nous voulons profiter de ces Jeux pour continuer à promouvoir et développer la pratique sportive et l’éducation à la santé. Nous avons déjà commencé en portant des actions en ce sens dans les écoles avec plusieurs académies.

 

LIENS : 

MGEN

Cross MGEN, c’est parti !

Revivez le cross national MGEN 2019