Le doute n’existe plus aujourd’hui. L’apport de l’activité physique pour préserver notre état de santé, pour le reconstituer quand la maladie a frappé, pour lutter contre les addictions de toute nature, et lutter contre la sédentarité, est prouvé par de multiples études scientifiques conduites par des chercheurs au plan national comme international.

Aujourd’hui, l’UNSS offre à tous ses licenciés, pour un coût de licence annuel moyen de 20 euros, une pratique sportive minimale de 3 heures hebdomadaire, quel que soit le niveau de pratique de l’élève (« sport bien être », animation, compétition, « sport plaisir » ou « sport santé » etc…), encadré par 35 000 animateurs d’associations sportives et enseignants d’Education Physique et Sportive

1. Les Objectifs Santé du PNDSS

● Le prix éthique de l’UNSS intègre la dimension Sport Santé en reconnaissant et récompensant les Associations Sportives ayant des actions fortes autour du « Sport Santé » pour ses licenciés
● Le passeport numérique santé du licencié est disponible pour tous les membres de la communauté éducatives de l’UNSS
● Intégrer dans chaque cross organisé par l’UNSS la course solidaire et sport santé #LeDéFit’, en lien avec la gestion du capital santé de chaque élève
● Proposer des campagnes de sensibilisation sur le dopage en relation avec tous nos partenaires (le CODE du sportif sain peut servir de support officiel).
● Mettre en place un stand santé-nutrition sur tous les CF avec les partenaires.
● Etre sensible à la qualité des repas et aux équilibres alimentaires lors des compétitions UNSS en travaillant avec les fournisseurs.
● Garantir les temps d’entrainement et de rencontres pour les AS le mercredi après-midi, avec l’idée d’offrir la pratique la plus large possible pour tous les publics.

Certificat Médical- UNSS – Loi Santé 2016

● le certificat médical n’est pas obligatoire pour prendre une licence à l’UNSS depuis la loi Santé 2016. Le code de l’éducation en ses articles L 552-1 et L 552-4 est désormais rédigé comme suit :
L 552-1 : « Composantes de l’éducation physique et sportive, les activités physiques et sportives volontaires des élèves sont organisées dans les établissements par les associations sportives scolaires. Tout élève apte à l’éducation physique et sportive est réputé apte à ces activités physiques et sportives volontaires.»
L 552-4 : « Les associations sportives scolaires et les fédérations sportives scolaires sont soumises aux dispositions du code du sport, à l’exception de ses articles L. 231-2 et L. 231-2-1… » (dispositions concernant le certificat médical).
Cette disposition ne concerne pas la pratique des disciplines à contraintes particulières :
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/7/9/SPOV1819329A/jo/texte/fr

2. Le Passeport Numérique Santé de l’UNSS

Ce passeport numérique santé UNSS est disponible en ligne à cette adresse : http://udb.unss.org/masante

Il est composé :

● D’un questionnaire Santé “Quiz perso” de 26 questions sur différents thèmes (alimentation, sommeil, style de vie, dopage et conduites dopantes, pratique physique, conduites addictives…)
Le processus est simple : à une question, 4 réponses sont possibles. 1 conseil santé vient ensuite informer l’élève avant de passer à la question suivante.
L’ensemble des données du “Quiz Perso”, et les résultats des « tests physiques » sont avant tout utiles à l’élève lui- même. Sensibiliser, conseiller, prévenir, donner du sens, agir…Voilà autant de messages forts au service du «capital santé » de l’élève.
Pour en savoir plus, vous retrouvez de nombreuses informations dans cet article :
L’application mobile UNSS, un baromètre santé !

Chaque élève peut aussi passer son passeport numérique santé. C’est quoi ? Un “Quiz perso” de 26 questions sur différents thèmes en ligne (alimentation, sommeil, style de vie, dopage et conduites dopantes, pratique physique, conduites addictives…). A chaque réponse, un conseil SportSanté adapté vient ensuite informer l’élève avant de passer à la question suivante.

3. Les grandes actions : la lutte contre l’obésité

● La Journée nationale du sport scolaire, le 17 septembre 2014 qui s’intègre à la Semaine « Sentez Vous Sport », propose près de 4500 manifestations autour de la thématique santé.
● La lutte contre l’obésité – Actions événementielles pour sensibiliser nos licenciés aux grandes causes en rapport avec le capital santé de l’individu. L’opération « Dans la Foulée de Jean Luc Loiseau » a ainsi vu de nombreuses associations sportives s’engager activement dans la lutte contre l’obésité partout en France.
● Participation de nos A.S aux manifestations sportives massives en rapport avec les grandes causes de santé nationale : l’apport nutritionnel est un élément qui est obligatoirement pris en compte dans toutes nos manifestations sportives.
● Augmentation du nombre de collèges et lycées inscrits dans les programmes lancés par les instituts santé
● Convention d’objectifs signée avec les rectorats.
● Actions santé dans tous les départements et les régions.
● Signature d’une convention nationale entre l’UNSS et l’agence du service civique, recrutement et formation des volontaires dans les domaines du développement durable, de la vie citoyenne, la santé, la communication et l’organisation d’événements sportifs.
● Mise en place d’une approche multidisciplinaire qui associe éducation physique et sportive, sciences de la vie, éducation à la santé, et l’ensemble de la communauté éducative dans un environnement positif et ludique.

4. Textes et documents de références

● Code du sport: L’articleL231-5du code du sport rappelle que les fédérations sportives veillent à la santé de leurs licenciés et prennent à cet effet les dispositions nécessaires.
● Règlement médical UNSS: disponible sur OPUSS
● Le programme national nutrition santé(PNNS2011–2015),et sa déclinaison en direction des populations d’Outre- mer : disponible sur OPUSS, et sur le site du ministère des affaires sociales et de la santé.

Le PNNS est un plan de santé publique visant à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition. Il fournit un cadre de référence et produit de nombreux outils.
● Le plan obésité (PO 2010 2013):disponible sur OPUSS et sur le site du ministère des affaires sociales et de la santé.
Cliquer ici pour ouvrir le PDF

Le PO a pour objectif d’améliorer l’organisation des soins pour réduire le surpoids et l’obésité chez les adultes et les enfants. Les quatre grands axes mis en avant dans le Plan Obésité 2010-2013 concernent le renforcement du dépistage, l’amélioration des actions de prévention, la réduction des inégalités de santé touchant les personnes en surpoids et l’intensification des efforts de recherche.
● Lutte contre le dopage: Code du sport–santé des sportifs et lutte contre le dopage

5. Prévenir et lutter contre le dopage et les conduites

Le dopage est une pratique interdite, un fléau, une tricherie, un acte grave contraire aux valeurs du sport. Aujourd’hui il

est indéniable que le dopage affecte une grande variété de disciplines sportives, et ce à tous les niveaux de pratique. L’UNSS est, pour beaucoup de licenciés, la première porte d’entrée dans une activité sportive encadrée. Il est donc essentiel de sensibiliser l’ensemble des licenciés accueillis dans les AS.

La lutte contre le dopage fait partie des engagements du ministère des sports.

L’UNSS, conformément à l’article L.232-5 du code du sport, veille à la santé de ses licenciés et développe auprès d’eux beaucoup d’actions sur l’ensemble du territoire.

L’UNSS a adopté un règlement disciplinaire antidopage conforme également aux dispositions définies à cet effet par décret pris en conseil d’Etat. Nos outils de prévention du dopage et des conduites dopantes poursuivent des objectifs multiples : informer, sensibiliser, modifier les conduites et les comportements, changer les représentations.

Ainsi les directives et propositions du Plan National de Développement du Sport Scolaire 2012 – 2016 « Pour un sport scolaire éthique & solidaire » sont déclinées sur tout le territoire :

Campagnes de sensibilisation sur le dopage : 90% des services régionaux et départementaux ont mené au moins une action de sensibilisation sur le dopage.

Maintien d’un nombre le plus faible possible des contrôles positifs

Nombre de contrôles effectués : 12 Nombre de cas positifs : 2

Rappelons que le règlement fédéral UNSS demande que tous les championnats de France proposent « un point accueil de sensibilisation aux conduites addictives, en particulier le dopage.
● 70% des championnats de France ont un point accueil de sensibilisation aux conduites addictives.
Ces championnats de France apparaissent aussi comme un moment privilégié pour sensibiliser l’ensemble des participants.

 

Contact

Christophe Luczak, Directeur National Adjoint en charge du programme Santé
christophe.luczak@unss.org