Pierre Houin : «Un moment de partage et de convivialité avec les champions de demain »

Publié par

Pierre Houin : «Un moment de partage et de convivialité avec les champions de demain »

 

A l’occasion des championnats de France indoor UNSS au gymnase Charlety, Pierre Houin, champion olympique 2016 à Rio, fera l’honneur de sa présence de sa présence le vendredi 8 février. Il a gentiment accepté de revenir pour nous sur sa carrière, sa vision du sport scolaire et sur ces championnats de France UNSS le vendredi et ceux de la fédération française d’aviron le samedi.

 

Bonjour Pierre, vous êtes devenu champion olympique en 2016 à Rio. Est-ce que cela a changé totalement votre vie ?

 

Cela a en effet changé ma vie, à plusieurs points de vue. Il ne s’agit pas de la notoriété d’un footballeur, bien entendu, mais les interviews, passages en plateau, conférences et tournages d’émission rythment désormais mon quotidien.

J’ai également intégré une grande École de Management (GEM) grâce à ce titre. Je n’aurai jamais pensé intégrer les rangs d’une telle école avant cela. En dehors de ces changements, ma vie est restée la même, l’entrainement en constitue toujours la majeure partie !!

 

Vous serez présent comme ambassadeur lors des championnats de France qui auront lieu le 8 et 9 février. Quel regard portez-vous sur ces deux journées ?

 

Ces deux journées sont pour moi primordiales en deux points :

Le championnat UNSS dans un premier temps constitue l’occasion de rencontrer le vivier principal de l’aviron français et des jeunes motivés. C’est toujours un moment de partage et de convivialité avec les champions de demain. Dans un second temps, le 9 Février représente pour moi l’un des étapes les plus importantes du chemin de sélection nationale avec le test national à l’ergomètre.

 

L’UNSS et la Fédération d’aviron font cause commune depuis plusieurs années en cumulant leurs compétences pour organiser ces championnats de France. Trouvez-vous que ce soit bénéfique pour la discipline ?

 

Rien ne peut être plus bénéfique. L’aviron reste un sport peu médiatisé à l’heure actuelle et la meilleure solution de faire connaitre la pratique de ce sport est de se concentrer sur les écoles, principaux viviers du sport français. Tout le monde y passe, c’est pourquoi nous sommes certains de faire connaitre notre discipline à tous.

De plus, l’organisation des championnats de France Sénior au même moment permet la rencontre de ces deux univers.

 

Plus jeune, étiez-vous inscrit à l’UNSS, pas forcément en aviron ? Avez-vous quelques souvenirs précis de ce moment ?

 

J’ai en effet été inscrit à l’UNSS. D’abord en participant à des cross au lycée, puis à l’aviron en participant aux championnats de France Indoor à Paris puis aux championnats de France. Je me souviens de chacune de ces compétitions, elles ont contribué à me donner l’envie de faire de la compétition à plus haut niveau ! Le championnat Indoor à Paris reste un souvenir particulièrement ancré !

 

On dit souvent que des années scolaires et notamment par le biais du sport scolaire, on fait naître des vocations. Quel regard portez-vous là-dessus ?

 

Je suis persuadé de cela. Les vocations naissent tôt, à l’âge où nous sommes curieux et pouvons encore rêver et développons le goût de la compétition. C’est pourquoi il est important d’insérer la pratique sportive au niveau scolaire !

 

A titre personnel, comment êtes-vous venu à faire de l’aviron ?

 

En ce qui me concerne, cela a été une somme de facteurs.

Mon frère pratiquait l’aviron et était devenu champion de France minime. J’habitais également à seulement 500m du club, dans la même rue.

Enfin, j’ai eu la chance de pratiquer l’aviron à l’école primaire !

 

L’aviron compte 45000 licenciés en France répartis dans 420 clubs. Que pensez-vous qu’il faille développer pour attirer encore plus de jeunes à la pratique de ce sport ?

 

Dans un premier temps, maintenir la pratique au niveau scolaire me semble vital.Ensuite, je crois que la recette est la même que pour les autres sports… il nous faut performer à chaque ouverture médiatique pour faire parler de notre sport, exactement comme l’ont fait les biathlètes par exemple.

 

LIENS :

Pierre Houin Twitter

 

Finales nationales d’aviron indoor le 8 février

 

https://unss.org/finales-nationales-daviron-a-charlety-le-8-fevrier/

 

Page officielle du championnat de France UNSS

 

MAIF

 

Fédération française d’aviron