À la une - octobre 15, 2018 9:00

“Partageons tous ensemble la passion des Jeux” : un beau projet !

Publié par

Conseiller technique auprès du DASEN, directeur départemental UNSS du Calvados et délégué technique CMN Sport Partagé, Sébastien Bergin se veut très impliqué dans le projet “Partageons tous ensemble la passion des Jeux ». Il nous en explique le concept et l’importance à six ans des Jeux de Paris.

 

1°) Bonjour Sébastien, pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste le lancement du projet “Partageons tous ensemble la passion des Jeux » ?

 

Cet appel à projet, aligné avec les ambitions d’Héritage et d’Education du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, est réalisé par les services du rectorat et de la DSDEN du Calvados, en partenariat avec le Comité National Olympique Sportif Français, le Comité Régional Olympique et Sportif de Normandie, le Comité Départemental Olympique et Sportif du Calvados, la Direction Régionale et Départementale Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale Normandie, les directions départementales du sport scolaire (UNSS – USEP), la ville de Paris, avec le soutien de l’Institut français de Grèce et de l’Ambassade de France en Grèce et Laurence DUMONT, Députée du Calvados.

 

Ce projet repose sur 3 objectifs :

  • Partager l’histoire et les valeurs de l’olympisme, les valeurs paralympiques ainsi que la préparation des Jeux à Paris en 2024,
  • Partager l’expérience et la vie quotidienne de scolaires vivant dans le pays « berceau » de l’olympisme, la Grèce, ou dans la ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, Paris,
  • Partager le quotidien de sportifs de haut niveau qui parraineront chaque classe du Calvados.

 

2°) Quel va être le rôle de l’UNSS au sein de ce projet ?

 

L’UNSS 14, comme elle l’a fait depuis 2016 avec la candidature de Paris 2024, va communiquer lors de rencontres officielles ou promotionnelles sur les valeurs de l’Olympisme notamment et pourra aider à l’organisation de manifestations en interne. Elle sera aussi, en fin d’année scolaire (le mardi 25 juin 20019), co-organisatrice de la journée de valorisation de ce projet qui rassemblera tous les élèves (de primaires (12 écoles)  et de collèges (8)) ayant participé au projet au cours de l’année (environ 500).

 

3°) Outre des établissements scolaires impliqués, de nombreux sportifs sont au cœur de ce projet. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

 

Une vingtaine de sportifs ou de clubs locaux de haut niveau se sont portés volontaires pour parrainer les classes engagées dans le projet. Ils-elles sont pour certain-e-s champion-ne-s du monde, de France, engagés en Ligue1, en Pro B, en préparation pour Tokyo, en situation de handicap … mais toutes et tous de haut niveau. Les sports représentés sont le KAYAK POLO, le BASKETBALL, le TENNIS DE TABLE, l’ATHLETISME, le HAND BALL, l’HALTEROPHILIE HANDISPORT, le TENNIS HANDISPORT, le TENNIS DE TABLE HANDISPORT, le RUGBY, le FOOTBALL, le CHAR A VOILE, la NATATION.

 

4°) Ce projet lié à la région caennaise doit-elle, selon vous, être amenée à devenir nationale ?

 

Ce projet est lié à TOUT le département du Calvados puisque les 20 établissements scolaires engagés proviennent de différentes villes du département :  Caen, Hérouville Saint Clair, Saline, Pont – Lévêque, St Pierre en Auge, Mézidon Vallée d’Auge, Mézidon Vallée d’Auge, Isigny -sur-Mer, Grandcamp- Maisy, Fleury sur Orne, Rocquancourt, Ifs, Magny la Campagne, Démouville, Deauville.

 

Nous ferons le bilan avec les différents acteurs du projet en fin d’année scolaire mais il nous semble déjà très intéressant de le diffuser au plus grand nombre et notamment aux autres départements normands.

 

5°) A 6 ans des Jeux Olympiques à Paris, pensez-vous que ce type de projet soit indispensable ?

 

Ce type de projet est d’une part fédérateur au sein des établissements scolaires et entre les établissements (primaires et collèges). D’autre part, il se veut éducatif pour les élèves qui vont se familiariser avec les valeurs sportives et celles de l’Olympisme et vont être amenés à rencontrer des sportifs de haut niveau, à connaitre leur quotidien,  à échanger avec des jeunes grecs pour développer leur ouverture sur le monde et leur connaissance de l’autre.

 

C’est aussi un moyen indispensable pour « s’approprier » les Jeux, envisager une potentielle participation à ces Jeux en tant que « bénévole », suite logique du programme de l’UNSS « Vers une génération responsable » ; programme qui prévoit de former 10000 jeunes bénévoles pour les Jeux de Paris 2024.

 

LIENS :

Le programme Jeunes officiels

UNSS facebook Calvados