À la une - avril 24, 2017 11:41

Palerme accueille le championnat du monde de course d’orientation

Publié par

Du 22 aux 28 avril se déroule le championnat du monde de Course d’Orientation ISF à Palerme (Sicile). Une première expérience pour la plupart des jeunes du Lycée Honoré d’Urfé (Saint-Etienne) qui composent cette équipe, à l’exception de Léo Vigier et des deux professeurs qui accompagnent la délégation qui avaient déjà vécu l’expérience deux ans auparavant en Turquie.

cf-orientationAprès un départ en avion à 7h27 de l’aéroport de Saint Exupéry pour rallier Lyon à Paris puis une liaison en car jusqu’à l’aéroport de Beauvais pour effectuer un second vol jusqu’à Palerme, l’équipe de France UNSS de Course d’Orientation est arrivée à destination vers 16h.

Dès l’accès au hall d’accueil de l’aéroport, chacun a pu faire connaissance de Aurora et Marco les 2 référents de la délégation française. Toute l’équipe a ensuite été invitée à poser pour la traditonnelle photo avec la mascotte du Championnat ISF avant de prendre la direction de l’hôtel en car.

Après s’être confortablement installé dans les chambres, l’ensemble de l’équipe a eu droit à un premier briefing des coaches de l’équipe et ensuite a pu profiter d’un bon repas amplement mérité.

Ils terminent donc la première journée avec beaucoup de confiance pour les échéances à venir avec le secret espoir de pouvoir monter à nouveau  sur le podium.

 

Rencontre avec Léo Vigier :

Léo Vigier est un élève de terminal S du lycée Honoré d’Urfé et qui fait parti de l’equipe de France masculine de course d’orientation, apres avoir pu partir deux ans auparavant en Turquie, il a la chance de pouvoir renouveler cette expérience très spéciale que sont les championnats du monde IFS qui se dérouleront cette fois-ci à Palerme.

 

Bonjour Léo, quelle a été ton expérience lors de ton premier championnat du monde ?

Le championnat auquel  j’ai eu la chance de participer était déjà avec le Lycée Honoré d’Urfé mais bien sûr pas avec la même équipe. On est arrivé là-bas avec un bel état d’esprit, d’autant que l’on se connaissait tous très bien, on voulait tous donner le meilleur de nous même.

La compétition s’est déroulée dans la même configuration que celle de cette année, avec une course d’entrainement pour mieux connaitre le terrain puis deux courses individuelles comptant pour la compétition ISF.  Il y avait également une course de l’amitié avec d’autres nations, on avait aussi un bon hôtel et les mêmes professeurs.

 

Par rapport à la dernière fois, quelles sont tes ambitions pour ce championnat et quelles sont tes attentes ?

cf-orienIl y a deux ans, on a fait champion du monde, chacun ayant su donner son maximum avec la réussite au bout, et même si  je ne m’y attendais pas beaucoup, ce fut bien sûr une très belle surprise !!

Alors pour cette année, je connais les potentialités de chacun, je pense que l’on peut encore espérer faire un podium, peut-être pas obtenir le titre de (double) champion du monde car il faut rester réaliste : la concurrence sera rude !! … mais un podium me parait faisable si on donne notre maximum.

S’agissant de  mes attentes personnelles, c’est bien sûr d’atteindre la meilleure place et de rééditer l’exploit, au niveau de l’ambiance du championnat, j’espère retrouver la même bonne entente entre les différentes nations et aussi la même cohésion dans les activités extra orientation (la piscine, le foot …). C’est vraiment une expérience humaine très enrichissante qui apporte beaucoup dans l’apprentissage des langues étrangères . Pour finir, j’aimerai aussi retrouver une belle organisation sportive avec de bons tracés !!

 

Comment as-tu réagi lorsque l’on a annoncé que cette année encore vous alliez representer la France lors d’un championnat du monde ?

J’étais bien sûr super heureux. J’ai donc participé aux sélections pour pouvoir faire parti de cette équipe, nous nous sommes beaucoup entraînés tous ensemble, que ce soit techniquement mais aussi physiquement, on est une bonne équipe.

 

Comment as-tu préparé la compétition ?

Comme je l’ai déjà dit, la préparation s’est faite par des entrainements physique et technique.

On s’entraine quasiment tous les jours, avec deux journées dans les bois pour l’aspect technique, puis d’autres journées pour l’aspect physique avec une journée de repos, on peut également aller courir en groupe.

Nous avons aussi de bons professeurs avec qui nous pouvons communiquer facilement.

 

Nous souhaitons le « meilleur » à Léo ainsi que à toute l’équipe et de réussir un très beau championnat.