À la une - mars 18, 2017 11:51

Mondiaux de tennis : le Brésil à l’honneur

Publié par

Ce jeudi 17 mars, l’équipe de France de Tennis se trouvait à Recife pour les championnats du monde ISF. Après trois jours de compétition intensifs, les jeunes ont bénéficié d’une journée culturelle où ils ont pu découvrir la ville chargée d’histoire.

Placée sous le signe du repos et de la découverte, cette journée, mise en place par les organisateurs, a permis à nos jeunes français d’en apprendre plus sur la culture brésilienne. Au programme, visite la matinée, après-midi libre et découvertes des nations.

 

2Tôt le matin, les Français, ainsi que toutes les autres nations présentes, se sont retrouvés. Des guides touristiques, s’exprimant en anglais pour qu’un plus grand nombre de personnes comprennent, les attendaient. Le guide qui se trouvait dans le bus des Bleus, mais également des Turcs et des Ecossais, se nommait Heider. La bonne humeur et la passion du brésilien pour son pays se sont rapidement faites ressentir. Il a tout d’abord commencé par expliquer l’importance du lieu où l’on se baigne à Recife. Toutes les plages ne sont pas saines pour l’humain à cause des nombreux requins présents. Il est donc primordial pour sa sécurité de se baigner devant les coraux et dans les zones surveillées. Arrivés dans une partie de Recife se nommant “Olinda”, les jeunes ont été impressionnés par la beauté du lieu. Heider, leur a expliqué qu’il s’agit en réalité de la vieille ville de Recife, dotée d’un mythe culturel. En sortant de la synagogue du village, un brésilien a dit “Olinda” qui signifie “Oh beautiful” en voyant la splendide vue. Il a donc décidé de bâtir la ville qui, plus tard deviendra la capitale de l’état de Pernambouc.
Les jeunes ont eu l’opportunité de se promener dans la ville sous un soleil de plomb. L’architecture des maisons et des diverses structures sont d’un style baroque qui rappelle Venise en Italie. Heider les a ensuite emmené visiter la synagogue d’où provient le mythe de Olinda. Le paysage hors du commun en a mit plein les yeux à tout le monde. La visite continua avec la découverte de la nouvelle ville qui elle, de part son architecture, rappelle Amsterdam. L’organisation brésilienne avait prévu de leur faire découvrir le musée de Recife. Dans chaque pièce de celui ci se trouve des murs en ardoise remplis de mots des multiples visiteurs. Les jeunes français ont pu écrire “France” sur un mur en l’honneur de leur pays.

 

 

aL’après-midi, les athlètes pouvaient choisir ce qu’ils désiraient faire. Il ont donc décidé de se rendre à la plage qu’il n’avait toujours pas vu, pour profiter un peu. Le soir se déroulait la célèbre cérémonie des nations. L’équipe de France s’est donc rendue dans l’école Santa Maria de Recife où celle-ci avait lieu. Pour commencer, chaque nation avait préparé un stand avec les spécialités de son pays, le but étant, de les faire découvrir aux autres. Les Français avaient décidé sur leur stand de faire découvrir le saucisson, du fromage, les Vichy, les bretzels, du pain d’épice et beaucoup d’autres produits locaux ! Un amphithéâtre a été mis à disposition pour la cérémonie. Pendant celle-ci, chaque nation doit présenter un spectacle de 3 à 8 minutes tel que des danses typiques ou un chant local. Les Français avait décidé de soutenir le projet Paris 2024 en chantant à Capella “Au champs-Élysée”. Lors de cette cérémonie, les nombreux spectateurs ont eu la chance de voir en plus des spectacles de toutes les équipes, une samba, différentes danses brésiliennes ainsi que différentes musiques typiques jouées en live.
Toutes les nations ont ensuite pu faire la fête et danser un long moment ensemble. C’est un moment de partage intense qu’ils garderont tous en mémoire.

 

 

Léa Pedroni, jeune reporter