À la une - décembre 10, 2018 12:15

Masterclass de Laval : « Oui au handicap »

Publié par

Ce vendredi 7 décembre 2018 avait lieu la masterclass « Oui au handicap » à Laval.

Organisée par l’équipe de Pascal Le Ster, directeur Départemental de la Mayenne, au Lycée Douanier Rousseau, cette masterclass avait pour but d’échanger avec des collégiens et lycéens de Laval et de ses environs, autour d’un thème, l’inclusion des différences.

 

Avant que les élèves ne prennent place au sein du théâtre du lycée, la journée débuta par un flahsmob organisé dans le gymnase du Lycée dans le but de récolter des fonds pour le téléthon. Tout le reste de la matinée fut consacré aux répétitions sous la direction du metteur en scène de la troupe « ma quête », Nebil. Les jeunes de la classe de théâtre du lycée Douanier Rousseau ainsi que toute la troupe de théâtre « ma quête » ont préparé les scènes jouées l’après-midi.

 

A 13h30, le théâtre se remplit totalement pour le début de la masterclass « OUI au handicap » avec un discours du proviseur du Lycée, M. Godet puis de l’inspecteur académique Mr Valeckx. C’est ensuite le moment pour la troupe « ma quête » et les lycéens de la classe de théâtre du lycée Douanier Rousseau de jouer leur pièce une première fois avec des paroles provocatrices ainsi que quelques préjugés afin de faire réagir les élèves.

Spectateur dans un premier temps, les élèves en tribune ont alors commenté et échangé sur chaque moment de la pièce pour dénoncer un comportement mal adapté face à une personne en situation de handicap. Outre la parole, ils venaient un à un remplacer les comédiens pour montrer les bons comportements à avoir. «Nous avons l’habitude de faire des pièces de théâtre sous la forme de forum et de faire réfléchir le public. Mais il est vrai que cette masterclass sur le sport partagé fut une expérience unique, notamment grâce à l’interaction qu’il y a eu avec les collégiens et lycéens présents dans la salle » nous confie Louis Dussol, l’un des comédiens de la troupe.

 

Du coté des jeunes comédiens, cette expérience a été enrichissante. Zoé, élève de Première Littéraire et membre de la classe de théâtre témoigne : « C’était très enrichissant, c’est le mot qui décrit le mieux cette après-midi. Je pense que c’est important de parler de ces sujets que sont l’inclusion des personnes en situation de handicap par le sport ou bien même par le théâtre (rire). J’ai appris beaucoup de choses. Je ne savais pas que l’UNSS avec le « sport partagé » avait crée des sports ou valides et non valides jouent dans la même équipe. »

 

A l’issue d’une pièce où les intervenants furent nombreux, les trois ambassadeurs présents se sont prêtés au jeu des questions réponses. Stéphane Bahier, sportif de haut niveau en triathlon nous raconte comment il surmonte au quotidien son handicap et comment il a vécu la période qui a suivi son accident : « C’est grâce à ma famille et à mon environnement social que j’ai pu surmonter mon accident et avancer dans la vie et dans ma carrière de sportif de haut niveau ».

 

Le sport partagé permet à tous de se retrouver sur le terrain et de partager la même passion. Comme nous le confie Soizic Maheo, professeur d’eps et membre du CMN sport partagé : «  L’UNSS a été le précurseur, dans la création des activités mixtes (entre les valides et les handicapés). Le but est que les jeux pratiquent la même activité, dans la même équipe, peu importe leurs différences. Il suffit simplement d’adapter le règlement. Le système de compensation, permet d’équilibrer les chances de victoire »

 

Les jeunes, et moins jeunes, présents ce vendredi 7 décembre s’accorderont à dire que cette journée a été marquée par l’authenticité des échanges entre les comédiens et les collégiens. Maiwenn du collège Pierre Dubois de Laval, qui souffre de quelques petits problèmes de concentration, témoigne des bienfaits du sport sur son handicap : « Le sport m’aide à me concentrer, j’arrive davantage à me concentrer en pratiquant un sport que lorsque je suis en cours ». Cette masterclass terminée, c’est désormais vers l’organisation du championnat de France de sport partagé multi-activités que Marion Trouillet directrice nationale adjointe, Pascal Le Ster et Soizic Maheo se tournent.  Pour rappel, cet évènement aura lieu du 13 au 16 mai 2019 à Laval.  Nous tenons à remercier : Marion Trouillet, Pascal Le ster et Soizic Maheo pour l’organisation de cette masterclass. Sans oublier M. Voleckx, inspecteur académique, et M.Godet, proviseur,  pour la mise à disposition du Lycée Douanier Rousseau et de ses installations. Enfin, un grand merci à toute la troupe « ma quête » pour le travail remarquable.

 

 

Pascal le Ster : « Nous sommes à la moitié de notre objectif national »

 

Cette masterclass aura été l’occasion pour nous d’échanger avec l’un de ses organisateurs: Pascal Le Ster, directeur Départemental de la Mayenne.

 

Pascal, en quoi cette masterclass va-t-elle lancer une course contre la montre ?

 

C’est la semaine nationale du sport partagé pour l’UNSS (lundi 3 décembre journée internationale du handicap) et cette masterclass est le lancement de notre campagne de communication autour du projet des championnats de France sport partagé multi-activités.

 

Six ans après vos débuts dans le championnat de France de sport partagé multi-activitées, l’heure est-elle au bilan ?

 

On a commencé notre démarche autour du championnat de France de sport partagé il y a 6 ans. Au départ, c’était au niveau local sur la ville de Laval. Six ans après, nous sommes très heureux d’étendre notre projet au niveau national. Mais nous sommes à la moitié de notre objectif final qui sont les JO 2024. Dans le cadre de l’héritage Paris 2024, notre ambition est de constituer des groupes de Jeunes Officiels partagés qui pourraient intégrer l’organisation des Jeux Olympiques.

 

Tous les ans au mois de juin, nous organisons La journée de l’olympisme de la Mayenne en partenariat avec le conseil départemental de la Mayenne. Cette journée est un rassemblement annuel où nous changeons à chaque fois de ville. 6 villes de Mayenne en 6 ans pour un projet qui nous emmènera directement aux Jeux Olympique. L’objectif est simple : sensibiliser les élèves de la Mayenne à pouvoir accueillir des athlètes des Jeux olympiques sur leurs installations sportives.

 

LIENS :

Le dossier de candidature

Le Livret Ethique et Sport scolaire

Stéphane Bahier, présent à Laval