Actualités - avril 28, 2017 10:07

L’UNSS au colloque « Femmes et arbitrage sportif »

Publié par

colloqueOrganisé par la FEMIX et l’AFCAM, et placée sous l’égide du Ministère des sports, le colloque « Femmes et arbitrage sportif » aura lieu le vendredi 12 mai au NOVOTEL Montparnasse : 17, rue du Cotentin – 75015 Paris, de 16h30 à 19h30. L’UNSS sera évidemment présente et active pour tenter de comprendre les raisons de la désaffection des femmes envers l’arbitrage sportif.

Deux tables rondes sont prévues au cours de ce colloque. Lors de la première, plusieurs personnalités tenteront justement d’apporter des réponses. Ce sera notamment le cas de Nathalie Grand, directrice adjointe à l’UNSS, qui expliquera les raisons et les résultats de l’UNSS en matière d’arbitrage au féminin. Elle aura autour d’elle lors de cette table ronde, Fatia Terfous, ingénieur d’étude au PERF, et Géraldine RIX professeur et responsable du PERF de Clermont Ferrand, qui nous donneront les résultats de leur enquête et qui tenteront de déterminer les raisons de la fuite des talents féminins.

La deuxième table ronde donnera la parole à Chantal Julien, arbitre FFBB arbitre international et responsable de l’arbitrage au sein de sa fédération, Joël Delplanque, Président de la FFHB, deux athlètes de haut niveau ainsi que Marie Françoise Potereau (Femix) ou Charlotte Girard (ambassadrice des jeunes officiels UNSS).

L’UNSS, avec son programme « Jeunes officiels », continue de développer et d’impliquer les filles en tant qu’officiel. Près d’une vingtaine de conventions ont été signées avec des fédérations et 16 d’entre elles permettent aux jeunes juges/jeunes arbitres de pouvoir accéder à un niveau de jugement ou d’arbitrage au sein de la fédération ou de pouvoir rentrer dans un processus de formation d’arbitrage ou de juge pour accéder à une qualification proposée par la fédération. Généralement, un niveau national UNSS permet d’officier au niveau régional fédéral et un niveau académique UNSS permet d’officier au niveau départemental (en fonction des activités). Concernant l’implication des filles, on note avec satisfaction que 91 139 étaient jeunes officiels en 2015-2016, ce qui représentait 41,55% de tous les officiels de l’UNSS. Même s’il n’est pas question que d’arbitrage concernant tous ces jeunes officiels, on sent une évolution et une implication réelle des filles dans ce rôle ô combien important d’arbitre. La fédération scolaire sportive continue d’impliquer et de sensibiliser une jeunesse qui montre sa capacité à prendre des responsabilités si on sait l’impliquer et lui faire confiance.

 

LIENS :

Les jeunes officiels sur Facebook

Jeune officiel, vers une génération responsable