À la une - mai 18, 2017 1:35

L’UNSS au cœur du projet Paris 2024

Publié par

L’espace de trois jours, la commission d’évaluation du Comité international olympique (CIO) a visité Paris, rencontré ses dirigeants les plus influents dans le cadre de la candidature de Paris pour l’obtention des Jeux Olympiques 2024. Le Suisse Patrick Baumann, président de la commission d’évaluation, a jugé la proposition parisienne «d’excellente, construite autour d’un concept très solide », soulignant  le « mariage très profond entre la culture, l’histoire et le sport ». Du côté du comité de candidature de Paris 2024, on se félicite d’avoir franchi cette étape incontournable en ayant pu exposer les points forts de la capitale, à commencer par la compacité du projet, son héritage et l’unité autour du dossier français.

paris-2024-3A l’image de Londres-2012, la France entend ainsi profiter des jeux pour rendre la pratique sportive accessibles à des publics aujourd’hui plus éloignés comme les femmes, les seniors, les handicapés sans oublier l’implication d’une jeunesse qui vibre à l’évocation des Jeux. Le comité de candidature, en concertation avec l’UNSS, a déjà mené près de 800 actions labellisées « Année de l’Olympisme », mobilisant 250 000 élèves autour des valeurs du sport et de l’olympisme. L’école de la République se veut un des grands lieux d’apprentissage et d’expression des valeurs de l’Olympisme. L’éducation de la jeunesse française par le sport occupe une place très importante dans le dossier de candidature parisien comme le souligne Marie Barsacq, directrice impact et héritage Paris 2024 : « L’engagement de la jeunesse est le premier grand succès de la phase de candidature. 2 millions de jeunes ont participé à un ou plusieurs programmes proposés cette année dans le cadre de l’«Année de l’olympisme de l’école à l’université » lancé par le Ministère de l’éducation en partenariat avec l’UNSS, l’USEP, la FFSU, le CNOSF et Paris 2024. Nous avons doublé notre objectif et fait la démonstration que cette candidature s’adresse à la jeunesse ».

paris-2024-bis-1Au cœur du processus de la candidature parisienne, Claire Kieffer, ancienne jeune officielle à l’UNSS, explique le rôle de cette jeunesse omniprésente dans ce projet olympique : « Le comité Génération 2024 est composé de 24 jeunes de 17 à 25 ans. On vient de différents horizons : l’unité, la diversité et le mouvement sportif, duquel je viens en représentant l’UNSS. Notre objectif est de mobiliser la jeunesse. Nous avons déjà eu 5 réunions de concertation avec comme proposition phare l’amélioration des compétences et de la maitrise de l’anglaise de la jeunesse française afin d’accueillir au mieux le monde. Nous participons à des moments forts de la candidature comme les Jeux de Rio, l’AG du comité de candidature Paris 2014 ou encore la Remise du Dossier de candidature n°3. Le comité Génération 2024 participe de façon concrète aux actions du comité de candidature : la tournée Paris 2024, la journée nationale du sport scolaire et le lancement de l’année de l’olympisme de l’école à l’université, le challenge de JO, l’opération #NosVoeuxParis2024… »

On sent dans la candidature parisienne un engouement unanime. En concurrence avec le dossier de Los Angeles, Paris devra attendre le 13 septembre prochain pour savoir si ce rêve olympique deviendra réalité.

 

LIENS :

Paris 2024

Claire Kieffer twitter