À la une - juillet 8, 2019 2:25

Les Bleues encore en argent

Publié par

Pour la quatrième édition d’affilée, l’équipe de France féminine de basket se pare d’argent. Une défaite en finale face à l’Espagne (86-66) qui ne doit pas faire oublier l’extraordinaire travail d’une équipe et d’une fédération pour permettre au sport français de briller.

Les visages sont crispés, le regard dans le vague. L’équipe de France féminine de basket n’a pas conquis son troisième titre européen après ceux de 2001 à 2009. La faute à une équipe espagnole supérieure sur les 40 minutes d’une finale où les Bleues n’ont pas trouvé les armes pour faire déjouer un adversaire en réussite et sûre de son fait. Pour la 4e fois d’affilée, nos Bleues doivent « se contenter » de la médaille d’argent. Que ce terme « se contenter » a de quoi faire sourire quand on regarde le palmarès incroyable d’un basket français féminin et masculin qui pourrait faire beaucoup d’envieux par les temps qui courent.

Oui mais voilà, Valériane Ayayi, Marine Johannès, deux de nos ambassadrices basket ne rêvaient que de l’or. De ce métal qui reste pour l’éternité et qui grave à jamais l’histoire d’une équipe. La tristesse des Bleues à la fin de la finale ne doit rien enlever au travail exceptionnel d’une équipe, d’une coach Valérie Garnier et d’un staff qui ont permis au basket tricolore de continuer à briller sur les sommets de l’Europe. Un grand bravo à la fédération française de basket, à son président Jean-Pierre Siutat ainsi qu’à ses 670 000 licenciés qui font de ce sport une vraie fierté dans notre pays. D’ailleurs, tandis que les basketteuses tricolores décrochaient leur 10e médaillé européenne de l’histoire, les jeunes U19 terminaient leur périple grec avec une médaille de bronze au mondial de la catégorie.

Les retraites internationales de Tony Parker et Céline Dumerc ont fait craindre un avenir difficile, compliqué. La performance des Bleues en Serbie a vite rappelé que ce sport était riche de talents dans notre pays.

Et même si Valérie Garnier, entraîneur des Bleues, masquait difficilement sa déception, nous partageons son analyse de fin : «on a fait un Euro convenable. Je reste fière des joueuses». Si chaque sélection française nous ramenait de l’argent, nul doute que nous serions les plus heureux du monde…

LIENS 
FFBB

Euro féminin de basket