À la une - septembre 17, 2019 11:05

Le journal de bord des Jeunes reporters de l’UNSS : la France met « des paillettes » dans les yeux des supporters  

Publié par

A l’occasion de l’Euro de Volley 2019 se déroule du 12 au 29 septembre dans quatre pays différents : France, Belgique, Pays-Bas ainsi que la Slovénie, les jeunes reporters de l’UNSS sont en place pour faire vivre l’évènement de l’intérieur. Dans l’hexagone, c’est la ville de Montpellier qui a été choisie pour accueillir les phases de la poule A avec les 6 nations sur les 24 engagées, la compétition prend place dans la « Sud France Arena », la deuxième plus grande Arena de France.

 

Après avoir battu la Roumanie (3-0) pour le match inaugural puis la Grèce (3-0 samedi dernier, les Bleus ont continué leur parcours sans faute face au Portugal (3-0) devant 5000 spectateurs. Des succès remplis de promesses qui ravissent le réceptionneur/attaquant de l’équipe de France au micro des jeunes reporters : « Le début de l’Euro se déroule parfaitement pour nous. Le match contre la Grèce était une sorte de tournant dans la programmation de nos matches. Nous avions eu une journée entière de repos, nous étions parfaitement reposés pour ce match avant celui du Portugal qui était plus simple à gérer ». Avec trois victoires en trois matches, les Bleus sont parfaitement lancés dans leur Euro. « Depuis presque deux ans, on se prépare pour cet Euro. Lorsqu’on a appris qu’il se passerait en France, on savait que ce serait un moment important pour le volley-ball français », reprend Earvin N’Gapeth avant de préciser : «on n’avait pas le droit à l’erreur lors des trois premiers matchs parce qu’ensuite affronter la Bulgarie et l’Italie seront de gros challenges. »

Du côté de Laurent Tillie, sélectionneur de l’équipe de France, la satisfaction était à l’ordre du jour avant des échéances plus difficiles : «Nous avonsbien analysé tactiquement les trois premières équipes rencontrées. Bien entendu, être satisfait n’engage à rien mais nous sommes parfaitement rentrés dans cette compétition. »Pour la suite de la compétition, la Bulgarie lundi et l’Italie pour clôturer ce premier tour vont offrir aux Bleus une toute autre opposition.

 

Interview et article: Agathe Guéneau et Marine Gines. Photos: Lilou Guia. Élèves lycée Beauséjour Narbonne.