À la une - juillet 9, 2018 10:52

Le Directeur National Laurent Petrynka s’en va

Publié par

Après huit ans au sein de l’Union nationale du Sport Scolaire, le directeur Laurent Petrynka vient d’être nommé Inspecteur Général de l’Education nationale.

Ce départ est l’occasion de remercier tous les acteurs du l’UNSS : les chefs d’établissements et présidents d’associations sportives, les professeurs d’EPS, les directeurs et directeurs adjoints des services déconcentrés de l’UNSS, l’ensemble des employés et personnels de l’Unss, les licenciés toujours plus nombreux, les parents d’élèves, les collectivités locales et leurs élus, les fédérations & les ligues nationales, internationales et l’Etat pour le bilan suivant :

Plus de licenciés
Plus de licenciées
Plus de sports pratiqués
Plus de crédits d’animation en faveur de la pratique sportive pour tous sur l’ensemble du territoire
Une fédération financièrement saine
Un plan national de développement du sport scolaire voté à l’unanimité et appliqué dans les territoires
Un lien renforcé avec le milieu fédéral grâce à de nombreuses conventions bi partites ou penta partites
Un lien crée avec les ligues professionnelles
Une meilleure reconnaissance à l’international
Une diplomatie du sport et du sport scolaire unique au monde
Une UNSS mondiale avec l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger
Des conventions et relations bilatérales avec des pays africains, sud américains, asiatiques pour un développement et une structuration du sport scolaire
Le développement du programme « Vers une génération Responsable »
Un prix éthique et sport au Sénat
Le création du plus grand évènement pour les jeunes filles
Une innovation structurelle forte
Une mixité souhaitée et mise en place à tous les niveaux, des règlements sportifs aux postes de responsabilité et de direction
Une participation à tous les évènements internationaux sur le sol français
Un accompagnement des programmes éducatifs des grands événements sportifs internationaux
Une participation active à la candidature des JOP #Paris2024 et la construction d’une partie du programme éducatif du COJOP
Des actions concrètes autour de le handicap et du sport partagé
Une politique sport – santé très forte sur l’ensemble du territoire
Une convention avec une association militante pour le développement durable
Crée plus de lien entre les licenciés et les plus grands sportifs français grâce à une équipe d’ambassadeurs sportifs et médiatiques exceptionnels
La création d’une commission nationale des chefs d’établissements
Des rencontres nationales des parents d’élèves

Le sport scolaire français du second degré se porte mieux, sous l’impulsion de son directeur national, grâce à l’adhésion et l’action de tous ses acteurs. L’objectif restera toujours le même, faire partager plus que du sport, au plus grand nombre de jeunes.

Sportivement
L’Union nationale du Sport Scolaire