Actualités - janvier 14, 2019 8:00

L’actualité de nos ambassadeurs

Publié par

Une Estelle brillante, une Clarisse récompensée, un Abalo affâmé, un Thomas malchanceux, nos ambassadeurs continuent d’être sur tous les fronts cet hiver.

Clarisse Agbegnenou, championne de l’année

A 26 ans, Clarisse Agbegnenou nous régale sur et hors des tatamis. Toujours souriante, elle est en passe de se forger un palmarès digne des plus grandes judokates de l’histoire. Titrée pour la 3e fois aux championnats du monde en 2018, celle que l’on surnomme affectueusement Gnougnou, vient de se voir récompenser logiquement du titre de championne des championnes par le journal L’Equipe. Un grand bravo à notre ambassadrice qui n’a de cesse de nous ravir.

Estelle Yoka-Mossely sans trembler

Alors qu’elle se donne trois ans pour devenir championne du monde, Estelle Yoka-Mossely continue avec sérieux et application son apprentissage du monde professionnel. Le 22 décembre dernier, la championne olympique s’est imposée en trois rounds face à la Polonaise Sylwia Maksym en poids légers. Un combat où elle confirme sa montée en puissance. Après deux combats pour faire des rings, Estelle a pris l’initiative rapidement dans ce combat, cherchant très vite à déstabiliser une adversaire courageuse mais plus limitée. « J’ai réussi à mettre la puissance que je voulais mettre, et c’est la première fois que je gagne avant la limite, ça prouve que j’appuie quand même mes coups finalement (rires). J’ai encore des améliorations à faire vis-à-vis de la précision, surtout au corps. Mais j’ai de bonnes bases. Je n’ai pas commencé à fond, j’ai voulu éviter les coups, sans prendre de risques. Sur la fin, j’ai vu que je pouvais accélérer car je l’avais touchée. Les deux derniers combats ont été très rapprochés, mais je finis bien l’année. L’année prochaine, ce sera une nouvelle étape, puisque je vais combattre en 10 rounds, avec un premier combat le 16 mars. Maintenant, je vais prendre du repos, et je reprendrai l’entrainement mi-janvier », a-t-elle confié sur l’antenne de L’Equipe à l’issue du combat.

Renaud Lavillenie toujours aussi motivé

La saison hivernale va débuter rapidement pour Renaud Lavillenie. Celui que l’on attend le samedi 26 janvier à Bordeaux lors du cross UNSS MGEN sera présent ce jeudi 10 janvier à l’Open d’athlé indoor de Tignes. Le champion olympique et trois fois champion du monde en salle affrontera la jeune garde tricolore de sa discipline sur le plateau de Tignespace.

Luc Abalo a toujours faim

Triple champion du monde, double champion olympique, Luc Abalo continue de vouloir agrandir son palmarès en bleu. Avec l’équipe de France, il s’apprête à tenter un défi jamais réalisé jusque là en visant une troisième couronne mondiale d’affilée lors des championnats du monde qui débutent le 10 janvier de ce mois. Véritable taulier du groupe France, son expérience et sa bonne humeur seront au service d’un collectif qui n’a de cesse de réussir à se renouveler au fil du temps. Allez les Bleus !

Teddy Thomas, la rechute

Décidément, la saison de Teddy Thomas n’est pas simple. Blessé plus d’un mois pour une blessure musculaire à la cuisse, le trois quart de l’équipe de France a rechuté le week-end dernier en Top 14. Le Racingman n’a pu jouer que 29 minutes avant de céder sa place se plaignant d’une douleur à la même cuisse soignée précédemment. Alors que le premier match de l’équipe de France pour le Tournoi des Six Nations est programmé le 1er février prochain, un vrai contre la montre risque de s’enclencher pour ce joueur de grande classe. Courage Teddy !

LIENS :

Clarisse Agbegnenou twitter

Teddy Thomas twitter

Estelle Yoka-Mossely twitter

Luc Abalo twitter

Renaud Lavillenie twitter