Ambassadeurs UNSS - décembre 13, 2017 10:26

L’actualité de nos ambassadeurs

Publié par

Même si l’hiver est moins prompt aux exploits sportifs, nombre de nos ambassadeurs ont encore agité l’actualité. Un rapide tour d’horizon de ceux qui font et ont fait vibré la planète sport.

Steve Chaisnel sur le podium

De la boue, de la pluie, des roues qui collent et des coureurs qui ne ressemblent plus à grand-chose en fin de course, c’est ce monde qu’adore Steve Chaisnel. A l’occasion de la 3e étape de la Coupe de France de cyclo-cross, notre ambassadeur a pris la 3e place à Jablines, devancé par Francis Mourey et Fabien Canal (1er). Steve reste 3e du classement général avec une dernière manche pour l’obtention du titre à Flamanville en Normandie.

Simon Gauzy dans le top 10 mondial

Pour ceux qui penseraient que le tennis de table n’est qu’asiatique, il va falloir accepter l’idée que le pong européen est en passe de faire sa mue. Deux Allemands sont ainsi dans le top 5 mondial mais celui dont on ne cesse de parler est français et ambassadeur UNSS pour le tennis de table. Simon Gauzy, 23 ans, a connu une année 2017 pleine. Finaliste cette saison de l’Open d’Australie,  demi-finaliste de la Coupe du monde en Autriche, Simon va finir l’année 2017 à une magnifique 8e place mondiale. Une performance qui est annonciatrice de magnifiques choses pour le futur.

Rio Mavuba chambré par Kylian M’Bappé

La jeune générationmavuba ne manque pas d’humour et le chambrage fait parti intégrante de la carrière d’un sportif. A 33 ans, Rio Mavuba a choisi de poursuivre sa carrière en République tchèque au Sparta Prague. En visite au Parc des Princes pour suivre la rencontre PSG-Lille, le milieu de terrain a croisé le jeune Kyllian M’Bappé devant les vestiaires. Cela a amené à une scène drôle où l’attaquant du PSG a sorti à Rio Mavuba : « alors c’est comment la retraite ? ». Qu’on se rassure, notre ambassadeur n’entend pas stopper sa carrière tout de suite. On le retrouvera sur les pelouses pour quelques mois encore.

Michaël Jeremiasz transmet le drapeau

Il est devenu l’un des sportifs français les plus reconnus et appréciés. Michaël Jeremiasz, tennisman fauteuil, ne brille pas seulement sur les courts de tennis, il est un ambassadeur de grande qualité. A l’occasion de la nomination du choix de Marie Bochet, skieuse et porte-drapeau de la délégation française aux Jeux de Paralympiques de Pyeongchang (9-18 mars 2018), Michaël aura transmis le flambeau après avoir si brillamment été le porte-drapeau lors des Jeux Paralympiques de Rio en 2016.

Julien Bahain nommé à la commission des athlètes de la FISA

On l’avait connu sous les couleurs françaises avant de passer sous pavillon canadien. Julien Bahain n’en demeure pas moins un acteur majeur de l’aviron mondial. Début novembre, il a pris du galon en étant nommé à la commission des Athlètes de la fédération internationale des Sociétés d’Aviron(FISA). Il mettra à profit son expérience et représentera l’intérêt des rameurs.

Frédéric Michalak, stop ou encore ?

A 35 ans et avec 77 sélections au compteur, Frédéric Michalak s’interroge sur la suite à donner à sa carrière. Il annoncera lundi prochain sa décision de poursuivre une année ou non de plus au sein de son club du LOU. Quelque soit sa décision, notre ambassadeur se réjouit déjà des années à venir puisqu’il a eu la joie de prendre part au choix de la France pour l’organisation de la Coupe du monde 2023.

Enzo Lefort brille à Turin

Lors de la manche italienne de la Coupe du monde de fleuret, Enzo Lefort a pris une intéressante 3e place. Notre ambassadeur n’a dû baisser pavillon que lors de la demi-finale face au futur vainqueur, l’Américain Massialas (15-7).  Enzo pointe aujourd’hui au 12e rang mondial chez les fleuretistes.

Antoine Diot opéré avec succès du genou

De la patience, du repos et une bonne dose de bonne humeur. C’est actuellement le programme d’Antoine Diot, le meneur de jeu de Valence qui vient de se faire opérer du genou gauche. A 28 ans, notre ambassadeur devra patienter jusqu’à fin mars- début avril pour avoir le plaisir de refouler les parquets de Liga. Bon rétablissement Antoine !