À la une - mars 9, 2017 6:12

La Lycéenne MAIF Run, 1ère édition

Publié par

unnamed«La Lycéenne est amenée à devenir un évènement magnifique et grandiose ». En quelques mots, Dominique Mahé, président de la MAIF, a résumé l’atmosphère d’un évènement qui a marqué le 8 mars, date de la journée internationale de la femme. A Caen, Bordeaux, Ajaccio, Montpellier et Paris, l’UNSS avait envahi les lieux pour créer une course où les filles étaient à l’honneur, seules et bien décidées à enflammer cette journée particulière.

 

En plein cœur de Paris, sur le parvis de l’hôtel de ville, 2024 filles, chiffre symbolique pour la candidature de la capitale française à l’obtention des Jeux 2024, avaient décidé de se parer de leur plus beau sourire pour affronter une course de 3 km où la performance chronométrique n’avait aucune importance. Licenciée ou non de l’UNSS, chaque participante a pu l’espace d’un après-midi s’offrir un instant 100% féminin.

Pour Claire, élève en seconde, le moment méritait de s’apprécier à sa juste valeur : «Cela change sans les garçons, c’est forcément mieux. Entre filles, on se lâche davantage sans avoir peur du regard ou des remarques des autres ». Il faut bien avouer que les sourires, la joie de vivre des participantes ont confirmé l’excellente idée de créer un tel moment fraternel.

 

 

Les présences de Dominique Mahé, président de la MAIF, d’Agnès Evren, vice-présidente de la région Ile de France, de Pierre Rabadan, conseiller sport de la mairie de Paris, de Pierre-Yves Bournazel, conseiller régional délégué spécial pour Paris 2024, de Jean-Pierre Siutat, président de la FFBB, et de Laurent Petrynka, directeur de l’UNSS, auront témoigné de l’enthousiasme autour de cette grande première.

 

capture-qMais dans une atmosphère qui a parfois débordé d’enthousiasme avec la présence d’ambassadeurs investis comme Olivier Dion, Gévrise Emane, Muriel Hurtis, Priscilla Betti, Clarisse Agbegnenou, Ladji Doucouré, Jimmy Vicault ou encore Karima Neggaz, les 2024 filles présentes ont vraiment savouré l’instant présent en venant rappeller l’importance de cette journée internationale mettant en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes.

 

Sous le regard complice et amusé des ambassadeurs, la course de 3km avec une mise en condition réalisée par Isis, professeure de fitness et de zumba, aura été colorée et teintée d’une bonne humeur contagieuse. A l’issue d’un effort que de nombreuses participantes auront relativisé à l’image de Camille : «On a surtout beaucoup rigolé plus que couru. Mais l’essentiel était d’être ensemble, de s’amuser et de partager avec les copines un moment totalement réservé pour nous », l’ensemble des participantes a pu s’amuser sur des stands mis à disposition sur le parvis de l’hôtel de ville. Ergo avirons, animation vélo, photo de groupe, vélo, animations fitness et zumba auront permis aux collégiennes et lycéennes présentes de poursuivre la journée avant que des récompenses, plus symboliques qu’officielles, ne viennent récompenser les établissements les plus investis.

Un énorme remerciement à tous nos ambassadeurs qui ont joué le jeu, et plus encore, pour rendre cette journée festive ainsi qu’à tous les professeurs d’EPS pour leur investissement et leur implication dans cette première édition de « La Lycéenne MAIF run ». On se retrouvera en 2018 pour une 2e édition encore plus grandiose !

LES TWEETS DU JOUR 

 

LIENS :

Anne Hidalgo : « La Lycéenne : une dynamique essentielle »

Jacques Kremer (Ajaccio)

Arnaud Bidel (Caen)

Claude Deriau-Reine (Bordeaux)

Stéphane Arias (Montpellier)

UNSS facebook pour suivre La Lycéenne MAIF run

MAIF

Paris 2024

Ville de Paris