Actualités - janvier 30, 2017 12:15

La 6e étoile du bonheur !

Publié par

Bientôt, il n’y aura plus assez de place sur le maillot français. A force de glaner titre sur titre, le handball français va obliger son équimentier à repenser la place prise par les étoiles signifiant un nouveau titre mondial. En s’imposant 33-26 face à la Norvège ce dimanche à l’AccorHotels Arena de Bercy, les handballeurs français n’ont pas seulement écrit une nouvelle page en or de leur histoire mais ont confirmé que leur place dans l’histoire de ce sport se situait au firmament.

Nikola Karabatic of France during the World Championship Final between France and Norway at AccorHotels Arena on January 29, 2017 in Paris, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)
Quelle joie ! Quelle émotion pour des garçons en or à tous les niveaux. A l’UNSS, nous avons le plaisir de côtoyer tous ces champions. Que ce soit Luc Abalo, Nikola Karabatic, Thierry Omeyer ou Didier Dinart, sélectionneur de cette équipe, ils ont toujours été présents auprès des licenciés UNSS pour transmettre la bonne parole, le bon mot. Cette victoire, la 6e mondiale, acquise de façon claire et limpide, malgré une première période équilibrée, transmet au-delà de la performance sportive des valeurs qui n’ont échappé à personne. Dans une équipe où jeunes et anciens ont su cohabiter malgré la pression liée à l’évènement, la force collective du hand français a encore une fois fait merveille.

 

La défaite en finale des Jeux de Rio face au Danemark était clairement dans toutes les têtes. Pour Didier Dinart, la différence a pu se faire « sur la fraîcheur physique » par rapport au Brésil. Le hand qui gagne, c’est en tout cas, tout le sport français qui gagne. Pour tout ceux qui ont eu la chance d’assister à une rencontre de ce mondial en France, un doux parfum de passion, de solidarité, d’échange aura plané au dessus de cette compétition.

 

Kentin Mahe of France during the World Championship Final between France and Norway at AccorHotels Arena on January 29, 2017 in Paris, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

Outre des modèles sportifs, les handballeurs français, qui sont restés de longue minute sur le terrain après la cérémonie, ont confirmé tout le bien que l’on pensait d’eux. A regarder Nikola Karabatic et son frère Luka, assis calmement et heureux sur le podium très longtemps, on a pu sentir ce besoin de partage et d’échange, tout ce qui fait la grandeur du sport. On a souvent tendance à tout enjoliver lorsqu’une équipe gagne des titres, à la glorifier en oubliant parfois les mauvais côtés. Le hic avec ces Bleus, c’est qu’aucune ombre néfaste ne surfe au dessus de leurs têtes. Claude Onesta, manager général de l’équipe de France, a déclaré après la rencontre que ce titre appartenait «  au peuple du handball ». A l’UNSS, nous sommes fiers d’être des éléments de ce peuple et de pouvoir remercier ces magiciens du sport français pour l’émotion procurée en ce dimanche de titre. Des géants !

 

LIENS :

 

Mondial 2017

 

Fédération française de handball

 

Phenomenal handball tour