À la une - mai 2, 2017 11:06

Juliette et le président de l’ISF Laurent Petrynka, Live from Porec

Publié par

Juliette, jeune reporter a pu rencontrer Monsieur Laurent Petrynka, président de l’ISF, lors des championnats du monde de Basket-Ball qui se sont déroulés à Porec en Coratie.

..

 

En quoi consiste votre fonction au sein de l’UNSS?

Ma fonction consiste à diriger une fédération qui compte 1 million 2 d’adhérents/d’élèves et aussi une équipe de 350 personnes réparties dans tous les départements et régions de la France. Mon métier c’est d’organiser des compétitions sportives dans beaucoup de sports: + de 100 sports du niveau local (premier championnat de district) jusqu’au niveau national, et même international puisque la France accueille, cette année, deux championnats du monde. (Athlé à Nancy, et badminton à Clermont-Ferrand). Donc c’est un très gros travail d’organisation. Néanmoins, grâce à toutes ces personnes, on arrive à faire des choses formidables.

laurent

#

Maintenant, quel est votre rôle en tant que président de l’ISF?

Être président de la fédération internationale, c’est très différent. Mon travail consiste à diriger deux comités exécutifs par an, mais aussi d’être président de l’Assemblée générale. L’ISF regroupe aujourd’hui 100 Pays, membres de la fédération internationale. Mon travail est donc de répartir des championnats du monde dans tous les Pays. Il y a beaucoup de championnats du monde à organiser par année. Ainsi, dans les comités exécutifs, on vote quel Pays accueillera tel championnat. Le deuxième point, c’est de suivre les organisations. À ce championnat par exemple, beaucoup de personnes de l’ISF sont venues sur place, pour suivre ce championnat afin de faire en sorte qu’il soit à un haut niveau d’organisation.
Le plus compliqué, c’est quand plusieurs Pays postulent pour un même championnat du monde. Mon rôle consiste donc à prendre la décision, dans l’intérêt des jeunes, des Pays, et de l’ISF.

 

 

....

En quoi est-ce important d’envoyer des équipes de France sur des championnats du monde scolaires?

Eh bien.. d’abord, c’est une expérience unique pour les athlètes, qui sont, ainsi, au contact du plus haut niveau, purement sportif.. puisque c’est extrêmement important d’acquérir un niveau supérieur. Deuxièmement, je pense que c’est un état d’esprit qui se construit, lorsqu’on rencontre des étrangers très tôt dans sa vie, lorsqu’on échange au niveau culturel, lorsqu’on essaie de comprendre l’Autre (dans des langages différents), et bien ça, ça ouvre l’esprit. On dit souvent “le voyage forme l’esprit”. Moi, je suis persuadé que pour le sport, mais surtout pour l’état d’esprit, c’est important de pouvoir se déplacer au niveau international dès le plus jeune âge.

..

..

En deux mots, qu’est-ce que vous ressentez sur ce championnat du monde ISF de basket?

Pour la France je ressens des ondes positives, puisque c’est déjà deux victoires pour l’équipe des garçons. Et c’est aussi un très bon état d’esprit avec la quarantaine de supporters qui sont venus jusqu’ici. Donc c’est un vrai bonheur que de voir jouer ces équipes de France.

 

.Liens :

ISF