Actualités, Nos jeunes reporters - avril 16, 2019 7:44

Jeune Reporter : Salies du Salat au championnat de France…Pour une 7ème fois consécutive

Publié par

À cette occasion, notre jeune reporter Agathe Bouchar, élève au Lycée de St Gaudens à couvert la finale Basket Minimes Excellence remportée par le Collège des 3 Vallées de Salies-du-Salat.

 

« Pour une 7ème année consécutive, la section du collège des Trois Vallées de Salies-du-Salat accède au championnat de France UNSS basket-ball. Cette années, les joueuses auront rendez-vous à Troyes (10) en quête du titre de Championnes de France Minime Excellence.

C’est depuis ce mercredi 10 avril que la section Basket-ball de Salies-du-Salat peut se projeter dans la ville de Troyes et se concentrer uniquement sur les 3 jours de compétitions. Mais comment cette équipe féminine et leurs encadrants en sont arrivés là ? Avec difficulté mais surtout avec le coeur. Cette place au championnat de France se jouait entre l’équipe de Salies et celle de Tarbes. Deux matches avaient déjà opposé ces deux équipes, finissant avec une victoire partout même si le goal average penchait en faveur des tarbaises.

La finale se déroula à la Maison du Basket de Toulouse, en terrain neutre. Le match était bien loin d’être prévisible suite aux prestations contrastées des deux derniers matches, que ça soit pour l’une que pour l’autre des 2 équipes. C’est toujours avec un effectif de 8 joueuses que Tarbes s’est présentée sur le parquet contre 10 pour Salies dont 1 surclassée. Elles furent accompagnées de leurs 5 coachs : Alain Ricard, Lionel Subra, Samir et Sofiane Sebai ainsi que leur jeune coach Chloé Segala. C’est donc ainsi que les jeunes joueuses commencèrent leur match, bien accompagnées de leur  public salisien toujours présent depuis le début des compétitions.

C’est un début de match très tendu à laquelle nous avons put assister, attendants à peine 7 secondes de jeux pour voir le premier ballon rentrer dans les filets des mains de Pauline Balthazar, n°5 salisien. Ces premières 10 minutes de finale furent très rythmées par cette volonté du rebond aussi défensif qu’offensif, rendant le jeu agressif, représentant bien l’enjeu du match. Niveau scoring, les occasions sont nombreuses des deux côtés, même si elles profitent mieux à la section des trois vallées qui arrive à bien équilibrer le jeu intérieur comme le jeu extérieur. Profitant des choix défensifs pour mettre en place cet équilibre et donnant une avance de 10 points aux commingeoises en fin de 1/4 temps : 22 à 12.

Ce deuxième 1/4 temps sera marqué des volontés des joueuses durant 10 minutes. Mais même en étant motivées, le camp des Trois Vallées fait preuve de manque de concentration en défense, encaissant des paniers simples De plus, Tarbes est très adroit autour de la ligne à trois points, inscrivant 3 tirs sur ces 10 minutes. Mais même si les tirs extérieurs leurs réussissent, le temps mort prit par les coachs autour de 7 minutes 30 (23 à 17 pour Salies à cette période-là) permit de remettre en place une défense haut-garonnaise plus posée et appliquée, permettant de récupérer par la suite de nombreux ballons en défense rapidement transformés en panier. Salies arrive alors à conserver les 10 points d’avance en jouant sur ce problème de faute, y trouvant des occasions notamment en jeu intérieur qui apporte ses fruits avec 10 points inscris par Selma Errachid, n°7, sur ce même 1/4 temps.  La première mi-temps se terminera donc avec un score de 38 à 27 pour Salies-du-Salat.

La deuxième mi-temps sera un ascenseur émotionnel, passant d’un troisième 1/4 temps pas beau à voir du côté de la Section, laissant toute leurs chances aux adversaires de revenir au score. Cette situation faisant monter lentement la pression pour tout le camp des Trois Vallées. Avec seulement 10 points inscrits contre 19, le score à la fin de ce troisième 1/4 temps et donc de 48 à 46 toujours en faveur de Salies.

L’ensemble de la section réunis pour cette finale.

Rien, absolument rien n’était joué et rien n’est toujours pas joué lors de ces 10 dernières minutes cruciales. Les deux équipes se chamaillent brisant de belles occasions chez l’un comme chez l’autre. Mais il fallait attendre les dernières minutes pour que Tarbes craque en premier, faisant des fautes inutiles en plus d’une antisportive. Mais Salies ne se démonte pas et reste dans le chemin qui est maintenant tracé en accumulant les points et les situations parfaitement réalisées. C’est alors tout une équipe qui amène Séléna Adou, n°11 à inscrire 12 points et à Lilie Marchais, N°15, de s’exprimer comme il le faut dans cette dernière période.

C’est seulement après le buzzer final que les filles ainsi que les coachs ont pu souffler et relâcher la pression un court instant avant de rentrer dans l’objectif « Championnat de France ». Car malgré tout, cette finale à haute pression n’est qu’une étape vers le titre de Championne de France qui malheureusement est convoité par de nombreuses autres équipes. Même si la Section est montée sur le podium national 6 fois de suite pour seulement une consécration (en 2016), cette nouvelle promotion va devoir écrire son propre chemin, sa propre histoire. Nous leur souhaitons la réussite pour la suite des évènements.

 

Agathe Bouchar, jeune reporter UNSS »