Actualités - mai 24, 2017 9:45

Jean-Noel, prof d’EPS de l’équipe masculine, ISF Football

Publié par

Interview avec Jean-Noel, prof d’EPS de l’équipe masculine après la victoire contre le Qatar. (Leur 2eme match, après la défaite face à la Grèce le 22 mai)

Hier vous avez perdu votre match face à la Grèce et la une victoire, comment est ce que vous vous sentez ?

Plus optimiste maintenant à midi que ce matin, un peu déçu de l’appréciation de hier. Ce matin retrouver nos valeurs face un à adversaire solide, retrouver du bon niveau est un positif. Satisfait du comportement, de l’attitude, de la première mi-temps. Retrouver le lycée qui se remet au niveau. On est content et satisfait globalement.

 

Comment expliquez vous cette victoire ?

D’avantage de conscience, de prise de conscience de l’exigence, technique, tactique, dans la concentration. Monter en tout un petit peu, 10% de tout. Faire tout plus vite que ce soit offensivement ou défensivement pour se remettre au niveau. Hier on été un petit peu emprunté techniquement, un petit peu lent à la transition. Quand on a perdu le ballon on laissait des espaces impossibles à ce niveau là . Un manque de rigueur, un manque de tout, un petit peu de tout. Et là on a retrouvé ça aujourd’hui, ce matin et il faut continuer cette après midi.

 

Cette après midi vous rejouez, allez vous faire des modifications dans l’équipe, le jeu ?

Dans le jeu le moins possible. Dans l’équipe on va voir en fonction de la fatigue, etc… C’est évident qu’à un moment donné vue la débauche d’énergie de ce matin il faudra faire tourner l’effectif c’est sûr. On peut pas venir à 11 plus 7, c’est pas possible. C’est 18 et voilà et les 18 vont évidemment être sollicités.

 

Théo, Jeune Reporter

 

foot