À la une - février 7, 2018 11:58

ISF School Winter Games: C’est parti !

Publié par

A l’occasion du 1er ISF School Winter Games à Grenoble, Thibaud et Justin, jeunes reporters, sont en charge de nous faire vivre l’évènement de l’intérieur. Découvrons leur carnet de bord.

 

“Je déclare ouver8f2251bd-c2ca-447b-97e4-72a942b10b4cte la première édition des ISF Winter Games de Grenoble 2018!”, a annoncé Claudine Schmidt-Lainé, Rectrice de l’académie de Grenoble lors de son discours inaugural de la cérémonie d’ouverture.

En cette deuxième journée, nous avons pu assister à l’arrivée des dernières équipes et au début des entraînements dès le matin. Nous avons suivi l’équipe de France de ski alpin sur les pistes de Chamrousse où elle s’entraînait avec d’autres équipes de nations différentes.

 

A midi, déjeuner au bord des pistes avec toutes les équipes réunies dans une bonne entente. Ensuite, direction la cérémonie d’ouverture où se succèdent défilé des drapeaux, chorégraphies par des écoles primaires et des  collèges, lever des drapeaux de l’ISF, de la France et de l’Europe pendant l’hymne national et l’hymne européen chantés par la chorale des écoliers de Grenoble.

 

Le côté protocolaire prend alors place avec les discours du Maire de Grenoble Éric Piolle, du Président du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) Denis Masseglia, du Président de l’ISF et directeur de l’UNSS, Laurent Petrynka avec son discours en allemand, espagnol, anglais et français et enfin de la Rectrice de l’académie de Grenoble, Claudine Schmidt-Lainé.

 

 

 

Après la cérémonie, les athlètes furent invités au traditionnel repas des nations avec plusieurs stands.Celui de la France proposait des spécialités régionales comme du fromage, du pâté en croûte et des tartes aux fruits.

 

Ce fut ensuite la cérémonie des 50 ans des Jeux Olympiques de Grenoble 1968 coïncidant avec le début des School Winter Games où deux anciens athlètes de légende sont intervenus. D’abord, Jean Claude Killy, dans un émouvant discours, rappelant les bienfaits du sport et  l’importance de la responsabilisation de la génération future suivi d’Alain Calmat, qui comme 50 ans auparavant aux JO de 1968, a rallumé la flamme Olympique.
Ainsi était lancé en grande pompe les School Winter Games et ce n’est que le début…