Actualités, Nos jeunes reporters - juin 17, 2019 11:12

ISF judo : le journal de bord de nos jeunes reporters

Publié par

 

 

Du 16 au 21 juin, deux jeunes reporters, Nourhen et Alexis, vont nous faire vivre de l’intérieur les championnats du monde scolaire de judo qui se déroulent à Budapest. Reportages, interviews, photos auprès de la délégation français, nos jeunes reporters sont au cœur de l’évènement.

 

Jour 1 : Départ pour Budapest

 

Nourhen :  Venant des 4 coins de France, huit jeunes licenciés UNSS s’apprêtent à réaliser un rêve en participant au championnat du monde « ISF COMBAT GAMES ».  En effet, 8 judokas/tes, qui ont gagné leur place lors des championnats de France UNSS, s’attaquent désormais aux championnats du monde.

 

Orléans, Grenoble, Dijon, Metz, Valence, ils viennent de toute la France pour représenter au mieux leur pays. Ce dimanche 16 juin, ils quittent tous leur ville pour se rendre à Paris et prendre un vol direction la Hongrie et plus précisément Budapest. Aucun stress, la tête haute, ils sont prêts pour cette longue aventure.

 

Alexis : 13h30, l’aéroport Charles de Gaulle, tous les membres de la délégation française de judo sont réunis et apprennent à se connaître. Après avoir reçu leur dotation équipement, le temps de la photo officielle avant de s’envoler est prise rapidement. Le temps est venu d’enregistrer ses bagages alors que certains en profitent pour faire un petit tour dans l’aéroport. Il est pourtant 16h30, le moment d’embarquer pour cette belle aventure.

L’avion décollera finalement vers 17h20 avec une bonne demi-heure de retard. Ce vol aura permis à Mathilde Fayol de prendre l’avion pour la première fois ! La délégation arrive finalement vers 19h30 à Budapest avant de rejoindre tranquillement l’hôtel.

 

Après un repas équilibré et surtout le moment de bien faire connaissance, il était temps de rejoindre sa chambre pour une première nuit. Au programme de demain : entraînement le matin, cérémonie d’ouverture le soir.

 

Jour 2 : “Découverte”

Alexis : Aujourd’hui, premier réveil à Budapest pour la délégation. Le petit-déjeuner s’est déroulé entre 8h et 8h30 avant que les athlètes ne retournent dans leurs chambres afin de se préparer pour l’entraînement.

Puis, c’est vers 9h25 qu’ils ont découvert le gymnase !

 

À la fin de plusieurs heures d’entraînement intensif, les athlètes ont eu le droit à un repas bien mérité.

 

L’après-midi, tandis que certains sont allés à la piscine, d’autres en ont profité pour se reposer. Finalement, vers 15h30, les athlètes ont eu le droit à un deuxième entraînement, moins long que le premier, mais également à une répétition pour la soirée des nations.

 

Pour finir, la délégation a assisté a l’exceptionnelle cérémonie d’ouverture et a profité d’un repas tous ensemble. Au programme de demain matin : entraînement alors que l’après-midi sera réservée à la pesée officielle.

Jour 3 : “Le calme avant la tempête”

 

Ce matin, réveil à 8h pour un petit-déjeuner à 8h30 pour l’ensemble de la  délégation.

A 10h, les athlètes ont eu le droit à leur dernière séance d’entraînement avant les premiers matchs, tout comme leur dernière répétition avant la soirée des nations.

 

Au repas de midi, les assiettes se constituent essentiellement de vert en vue de la pesée officielle de l’après-midi.

 

Avant la pesée, les athlètes ont eu le droit à une sortie au centre commercial, afin de changer leur monnaie et de faire des achats pour la compétition et/ou leurs proches. Cette sortie s’est déroulée dans une ambiance très positive et sous un soleil radieux.

 

Après ce moment de détente, place aux choses sérieuses avec la pesée. Tous les athlètes avaient le bon poids et pourront donc concourir dans leur catégorie demain.

 

Après la pesée, le tirage au sort a été effectué : pour trois de nos Français, il s’agira des poules, pour les autres des tableaux. Les arbitres ont ensuite assisté à une réunion portant sur l’arbitrage. Vincent, l’arbitre international de la délégation, a d’ailleurs été nommé superviseur de l’arbitrage de la commande étant donné son influence internationale.

 

Pour finir, les athlètes ont partagé un repas, pendant que Caroline, cheffe de délégation, était au repas de gala. À la fin du repas, petite discussion entre les athlètes, le coach et l’arbitre concernant l’arbitrage mais également le fait qu’il faudra être d’attaque dès les premiers matchs dans cette compétition.

 

Au programme de demain : les matchs qualificatifs se disputeront à partir de 10h, les phases finales à partir de 14h et au programme du soir : “The nations Night”.

 

Pour l’heure, les athlètes vont profiter d’une bonne nuit de sommeil : c’est le calme avant la tempête.

 

 

LIENS :

Equipe de France UNSS Facebook