À la une - mai 29, 2017 2:22

ISF FOOTBALL : Les Françaises butent sur l’Autriche en finale

Publié par

 

Du 21 au 29 mai se sont déroulés à Prague les mondiaux scolaires de football masculins et féminins. La France était représentée par l’équipe masculine d’Avranches et l’équipe féminine de Saint Brieuc qui aura brillé. Avec 24 nations différentes, l’ISF de foot 2017 a permis à plus de 600 athlètes de représenter leur pays et de viser le titre mais aussi d’échanger avec d’autres élèves afin de découvrir leurs cultures.

 

unknown-39Parfois, cela sourit, parfois moins. Le football est ainsi fait. En 2015, les Françaises avaient un grand sourire après avoir décroché le titre mondial. En 2017, le moment aura encore été passionnant mais l’issue moins heureuse. Les Françaises ont réalisé des performances exemplaires avec des scores énormes et surtout aucun but encaissé lors de la phase de poule. Elles ont battu la Finlande (3-0), la République tchèque (9-0), le Chili (14-0), la Turquie (6-0) et la Grèce (2-0) pour finir premières de leur poule. Elles ont ensuite joué le Danemark en quart de finale et ont été victorieuses en gagnant 1-0. En demi finale, elles ont affronté le Brésil et ont encore gagné 1-0. Jusqu’à la finale, elles avaient leur cage inviolée en dominant totalement leurs rencontres.

 

La finale s’est jouée face à l’Autriche. Une formation qui a fait une très bonne compétition tout en possédant une équipe complète et de qualité. Leur niveau aura été fatale aux tricolores. Le score de la finale est sévère : 0-5. Si le coup est dur, les filles restaient très satisfaites et contentes d’avoir atteint cette finale mondiale. Elles finissent donc leur compétition à une belle 2eme place.

 

Chez les garçons, il y avait 4 poules de 6 équipes. Nos jeunes français ont affronté la Grèce, le Qatar, la Slovénie, la Finlande et la Belgique pour se qualifier en quart de finale. Après une défaite (1-0) lors du premier match face à la Grèce, les garçons se sont magnifiquement bien repris en gagnant leurs quatre autres matches de poule. Des victoires face au Qatar (3-1), la Slovénie (6-1), la Finlande (4-1) et face à la Belgique (5-1) leur ont permis de finir premier de leur poule et de se qualifier pour les quarts où ils ont rencontré l’Allemagne.

 

unknown-38Leur match face à l’Allemagne n’a pas été une partie de plaisir. Ils s’inclinaient 2-1 avec beaucoup de regret. Après cette défaite frustrante, les Bleus avaient à cœur de se battre pour la 5eme place. Ils ont tout d’abord battu la Turquie (2-0) avant de défier la Nouvelle-Zélande pour la 5eme place. Ils ont malheureusement perdu ce match 2-0. Les jeunes d’Avranches ont donc fini la compétition 6eme sur 24. Chez les garçons, c’est le Qatar, que les Français avaient battu en pahse de poule qui a remporté le titre face à l’Allemagne (2-1). Une victoire méritée.
Lors de cet ISF, on remercie les supporters français qui se sont déplacés. Ils ont assisté à chaque match et n’arrêtaient jamais d’encourager nos jeunes même lors des défaites. Bien que la semaine fut consacrée à la compétition, les moments culturelles étaient très importants. La cérémonie d’ouverture réunissant tout le monde dans une salle a permis le défilé des portes drapeau de chaque pays. Ce moment était très sympa avec des applaudissements de tout le monde pour chaque pays.

 

 

unknown-41Le jeudi soir, après la journée de découverte à Prague, la soirée des nations a réuni tous les athlètes, coachs, chefs de délégation, arbitres pour découvrir chaque pays présents. Il y a eu des danses, des chansons, des vidéos,…un moment inoubliable ! Il y avait des stands de dégustation de spécialités culinaires.
Le dernier soir, il y a eu la cérémonie de clôture et la soirée festive pour les jeunes. Pendant la cérémonie, il y avait un défilé de portes drapeau, des discours de représentants de l’ISF,… et bien sûr la remise des prix et les podiums. Après cela, la soirée a débuté. Elle était très sympa car tous les athlètes se sont mélangés pour danser, discuter et découvrir comment les différents pays font la fête. Puis, ce fut la fin. La compétition fut incroyable. On a vu des larmes, des rires, de la joie, de la compétition, du partage. Tout le monde a vécu des moments inoubliables. Des souvenirs encrées dans leurs mémoires. Une expérience rare et exceptionnelle.

 

 

Théodore Fazeli, Jeune Reporter UNSS