À la une, Actualités, Nos jeunes reporters - mai 14, 2019 10:11

ISF Athlétisme : le journal de bord

Publié par

Du 13 mai au 19 mai, les championnats du monde scolaire d’athlétisme scolaire se déroulent à Split en Croatie. Enzo Saurey, jeune reporter, nous fait vivre l’évènement de l’intérieur en suivant les performances de la délégation française.

Jour 1 : Départ

Aujourd’hui, lundi 13 mai, une aventure de folie commence pour toute la délégation française d’athlétisme. Le réveil de ce matin s’est voulu difficile, 6h pour certains, 7h pour les autres. Un long voyage attend des athlètes prêts à faire briller les couleurs françaises à Split en Croatie avec l’espoir de repartir avec un maximum de médailles.

Paris Charles-de-Gaulle, 10h30. La délégation est composée de 24 athlètes, 8 adultes dont Didier Poulmarch, chef de celle-ci. Malgré un problème routier, seule une des athlètes ainsi qu’Émilie Caze sont contraintes de prendre le prochain vol. Dans l’avion direction Francfort, les activités sont variées : certains regardent un film, d’autres dorment pour rattraper leur nuit de sommeil alors que d’autres lisent, prennent des photos ou discutent tranquillement. Il est 11h45 lorsque nous arrivons à Francfort. Les Français sont affamés, malgré le petit en-cas mangé dans l’avion. Il est clairement l’heure de manger !

Le déjeuner avalé, il faut trouver une occupation jusqu’au prochain embarquement, direction Split à 16h10. Outre les mêmes activités que dans l’avion, certains en profitent pour faire les magasins. Il est enfin l’heure d’embarquer pour une dernière heure de vol qui nous mènera directement à Split en Croatie, notre destination définitive. Le vol offre une multitude de paysages : on passe par des champs à perte de vue, à des villes ou encore une mer de nuage. Arrivés à Split, nous prenons un car pour découvrir l’hôtel Medena situé au seget Donji proche de split.

Demain sera principalement une journée d’entraînement. La cérémonie d’ouverture aura lieu à 16h.

Jour 2 : Premiers entraînements

Aujourd’hui, mardi 14 mai, le premier réveil en Croatie en a motivé plus d’un à se lever tôt pour aller profiter de la vue superbe au lever du soleil ! Avant de commencer le championnat, il faut toujours s’entraîner ! C’est d’ailleurs le programme de la matinée pour l’ensemble de la délégation. Nous avons pris un car, avec la délégation italienne, devenus très vite nos amis, qui amènent beaucoup de folie.

L’entraînement se déroule dans le stade d’athlétisme de « riva » à Split. Une matinée assez bonne, malgré le vent froid qui soufflait fort et en continu. Les Français ont fait une séance plutôt de mis en jambe avant d’aller déjeuner. L’après-midi fut consacré à la préparation de la cérémonie d’ouverture.

Un moment riche en ambiance et en émotions malgré une température fraîche. Le vent s’est installé comme dans la matinée, nous figeant sur place. Mais à la fin de tous les discours, tout le monde s’est mis en piste pour danser, toujours drapeau dans les mains dans une ambiance festive.

Cette journée étais très fatiguant donc maintenant les français se reposent car demain c’est le début des épreuves et la soirée des nations a lieu demain soir donc maintenant c’est l’heure d’aller dormir pour tout le monde…

Jour 3 : première journée de compétition

Aujourd’hui, mercredi 15 mai, le réveil était plus matinal que les derniers jours. Cela se comprend car c’est la première journée de compétition et pour cela, il faut être en forme ! Nous avons pris notre petit déjeuner vers 6h30 puis nous sommes partis à 7h30 en direction du stade, toujours avec la délégation italienne dans le bus.

L’attente fût longue pour certains. En prenant place dans les tribunes, nous avons pu observer les Français avant de passer les épreuves d’athlétisme qui se composaient aujourd’hui du : 200m / 400m / 800m / 1500m / 3000m / 110m haies / 300m haies / 100m / lancer du poids / disque / saut en hauteur et saut en longueur. En saut en longueur, Léa Vandôme a brillé en s’octroyant l’or. Le soleil présent à Split, cela a sans doute motivé les Français à donner le meilleur d’eux-mêmes et à ne rien lâcher ! Les adversaires ne sont pas en reste à l’image de l’Angleterre qui présente une délégation de très haut niveau. Le programme de demain se voudra tout aussi chargé avec au programme les épreuves de javelot / du 100m haies / du 400m haies…

Ce soir, place à la répétition pour la soirée des nations. Je vous laisse le suspense jusqu’à demain soir pour savoir quelle sera la prestation des Français à cette fameuse soirée où toutes les délégations se réunissent et proposent une danse. Nous aurons aussi le plaisir de découvrir les produit du terroir des autres délégations venant des autres pays.

Jour 5 :

Aujourd’hui, samedi 18 mai, a eu lieu le relais de l’amitié. Il consiste à faire des équipe avec une personne de chaque délégation puis de faire un relais. Chaque équipe a une lettre attribuée pour se repérer, puis c’est parti pour un 300m, 150m a l’aller, 150 au retour. Après ce pur moment de folie, nous sommes rentrés à l’hôtel manger puis direction la piscine pour un moment de détente. En milieu d’après-midi, nous somme partis en direction de Split pour la soirée des nations. Un moment de convivialité où les délégations font goûter leur spécialité et font des échanges d’objets entre eux. Tout en musique, les délégations passent une à une sur la scène pour faire une performance. On termine la journée sur une soirée discothèque, comme le jour d’avant.

Pour le programme du lendemain, un groupe ira faire du bateau pendant toute une journée avec un temps libre sur une île et l’autre groupe fera aussi une journée uniquement à bord d’un bateau. Crème solaire, serviette de bain, maillot de bain, tout ce qui sera indispensable pour le « trip » est à prendre.

 

LIENS :

International school federation

Equipe de France UNSS facebook