À la une - juin 7, 2016 3:12

Euro Foot Jeunes : La Turquie et le Brésil au sommet

Publié par
Illustration picture during the final day of the "Eurofoot Jeunes" in Lille, France. June 5th 2016 (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Illustration picture during the final day of the “Eurofoot Jeunes” in Lille, France. June 5th 2016
(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

La Turquie chez les garçons, le Brésil chez les femmes. L’Euro foot jeunes aura conclu de la plus belle des manières une semaine où football et échanges culturels auront été au menu. La France n’a pas à rougir avec une 3e place en garçons, une place de finaliste en Golden League garçons, une 5e place pour les filles de Valence et une belle 4e place de la Martinique du côté féminin.

«En sport, il y a une place que l’on veut éviter, c’est la 4e », avait clamé Jean-Pierre Bernard après la défaite cruelle subie en demi-finale de l’Euro foot jeunes face à la Bulgarie (1-1, puis 4 shoot-out à 1). Les joueurs du lycée de la Venise Verte à Niort auront écouté les consignes de leur coach si attachant. En s’imposant en début de journée face à la Croatie (1-0), l’équipe représentant la France s’octroie une magnifique troisième place lors de cet Euro Foot Jeunes marqué par la domination sans partage de la Turquie.

Il faut bien l’avouer la performance de la délégation turque n’aura laissé personne de marbre. Plus athlétiques, plus puissants, les Turcs n’auront jamais tremblé tout au long de ce tournoi remportant leurs 7 rencontres avec des scores parfois insolents comme face à la Réunion (9-1) ou l’Azerbaïdjan (6-0). Autant le dire, au pays de l’étoile et du croissant, la notion de participer se veut indissociable à la notion de victoire. Avant leur finale face à la Bulgarie, Okan, jeune joueur de 17 ans, avait un objectif clairement défini : « on représente un pays, pas seulement nous-mêmes. C’est un devoir de chercher à remporter le titre ».

Il n’aura fallu que quelques minutes pour comprendre que ce titre tant convoité allait être leur bien. A l’issue d’une finale où la Bulgarie aura clairement manqué de carburant sur la distance, la Turquie s’empare du titre de l’Euro foot jeunes garçons sur le score sans appel de 4-0. Une victoire attendue et méritée dans un Stadium-Nord acquis à la cause du vainqueur du jour. Au pays des garçons, le Turc reste le plus fort mais dans le domaine de ses demoiselles, c’est le Brésil qui a su tirer son épingle du jeu lors de la finale de la Golden League de l’Euro Foot jeunes. En marquant par deux fois en début de mi-temps, les Brésiliennes ont su tenir à distance respectable l’Allemagne (2-0).

A l’issue d’une semaine où la météo fut si capricieuse, l’Euro Foot jeunes aura permis d’offrir à des jeunes de l’Europe entière et même au-delà d’échanger, de s’enrichir et de partager des moments de convivialité unique. Un grand remerciement à Fabrice Boitez et toutes ses équipes pour avoir offert à tous ces jeunes une expérience unique et inoubliable ainsi qu’à l’ISF et à l’UEFA fondation pour l’enfance pour avoir permis de rendre ce projet ambitieux possible.

Illustration picture during the final day of the "Eurofoot Jeunes" in Lille, France. June 5th 2016 (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Illustration picture during the final day of the “Eurofoot Jeunes” in Lille, France. June 5th 2016
(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

ENCADRE

Golden League : Le Brésil au-dessus du lot

Ils sont nés en 1998 pour certains, n’ont pas connu, ce qui est à ce jour le plus beau moment de l’histoire du football français. Pourtant, en ce dimanche 5 juin au Stadium-Nord de Villeneuve d’Ascq, un remake de France-Brésil a offert un scénario totalement inversé de la finale du 12 juillet 98. Les Filipe, Gustavo et leurs coéquipiers ont choisi les premiers rayons de soleil de la semaine lors de la finale de la Golden League pour l’obtention du premier titre de cette dernière journée de la compétition (3-0).

«La déception prime forcément mais nous avons été jusqu’en finale. C’est déjà un beau résultat », relativise l’entraîneur de l’équipe de France 2 venue de la ville de Boulogne. Dans une compétition en parallèle de l’Euro foot Jeunes, proposée notamment aux équipes non européennes, le Brésil s’est rappelé au bon souvenir des amoureux du ballon rond. Des joueurs techniques, une formation où la percussion reste une valeur sûre, la rencontre face à des Français ambitieux et remontés aura tourné en deux temps. Une première période globalement dominée par le Brésil avec un avantage logique d’un but à la pause malgré une frappe sur la barre de l’ailier français. La suite se jouera avant tout sur la maîtrise de ses nerfs et la capacité à gérer une finale avec toutes les composantes que cela implique. A ce petit jeu, les tricolores vont clairement y laisser des plumes en se faisant expulser tour à tour 3 joueurs pour 5 minutes sur des fautes réelles mais inutiles.

Malgré de nombreux encouragements venus des familles, le score s’alourdissait en fin de partie, couronnant une formation carioca aux anges d’avoir conquis ce titre. Un doux parfum de revanche pour les anciens, un bonheur simple pour des Brésiliens tout à leur joie d’avoir porté haut les couleurs de tout un pays.

CLASSEMENT EUROFOOT JEUNES GARCONS :

  • Turquie
  • Bulgarie
  • France
  • Croatie
  • Chypre
  • Belgique Francophone
  • Serbie
  • Irlande du Nord
  • La Réunion
  • Italie
  • Roumanie
  • Suisse
  • Hongrie
  • Luxembourg
  • Belgique Flandres
  • Allemagne
  • Angleterre
  • Azerbaïdjan

 

GOLDEN LEAGUE FILLES

  • Brésil
  • Allemagne
  • Turquie
  • Martinique
  • France
  • Suisse
  • Irlande du Nord

GOLDEN LEAGUE GARCONS

  • Brésil
  • France 2
  • La Réunion
  • Italie
  • Roumanie
  • Suisse
  • Inde

LIENS :

Fondation UEFA

Euro foot jeunes facebook

UNSS twitter