Actualités - février 24, 2020 3:28

Ethic’Action : « Le sport au service des valeurs »

Publié par

Édouard Andreassian, directeur national adjoint en charge du programme Ethic’Action, travaille avec une commission nationale pour proposer des dossiers innovants pour le concours sdu Prix Éthique au Sénat le 13 novembre prochain

Comment s’annonce la nouvelle saison du programme ETHIC’ACTION ?

Le programme ETHIC’ACTION décliné en master-class et en prix national parrainé par le Sénat a pris toute sa place au sein de notre plan national de développement du sport scolaire A.I.R. L’objectif « R » pour « Responsabilité » demande des actions concrètes afin de lutter contre toutes les formes de discrimination et ainsi sensibiliser tous les licenciés de l’UNSS aux valeurs de la République.

Êtes-vous étonné par l’ampleur pris par le Prix Ethique ?

Non, car la commission nationale « éthique et sport scolaire » met tout en œuvre afin d’impacter davantage les associations sportives du second degré. Ce projet éducatif s’est appuyé dès sa mise en place sur le propre ressenti des élèves qui vivaient ou faisaient vivre aux autres des incivilités liées aux différences. On ne peut intéresser les jeunes scolarisés sans leur proposer de s’impliquer dans les initiatives qui sont mises en avant lors de la remise des prix au Sénat. D’autre part ce programme est de plus en plus reconnu par les différentes institutions : je suis très heureux que la DILCRAH, délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT, soit dorénavant un partenaire de nos différentes actions. D’autre part les sujets d’actualité liés aux débordements dans les stades démontrent le travail conséquent à engager dès le plus jeune âge.

Y aura-t-il pour cette nouvelle saison des nouveautés lors des Master-class ou lors de la remise des prix en mai prochain ?

Pas de dynamisme d’un programme sans innovation ! La première est la mise en œuvre d’un site internet dédié ’une très grande richesse avec un nouveau livret pédagogique, des exemples de projets et vidéos primés au Sénat, des positionnements de nombreux ambassadeurs sportifs du sport scolaire… La seconde est la nouvelle organisation de nos master-class avec la présence d’une troupe de théâtre qui facilite les interactions entre les élèves et les adultes : des scénettes « agressives » liées à la thématique choisie qui sont ensuite repensées et rejouées par les élèves qui deviennent alors acteur : une réussite…

Pour l’édition 2019-2020, une envergure nouvelle sera donnée à ce projet afin de permettre aux jeunes des établissements ayant postulé aux prix « éthic’action » ne pouvant être au Sénat, de vivre en direct l’évènement grâce à la technologie numérique en organisant un temps fort citoyen dans les rectorats. Ainsi, est envisagé un temps d’échanges et de débat entre les Sénatrices et Sénateurs, les rectrices et recteurs en présence les lauréats et les familles, ainsi que d’autres élèves désignés par les services des rectorats. A partir des thématiques retenues pour le « prix éthic’action », un système de prise de parole sera mis en place pour servir d’accroche aux échanges et engager nos jeunes à se positionner et à débattre

 Sensibiliser, concerner, interpeller les jeunes collégiens reste-t-il le projet du Prix Ethique ?

 Les différences, qu’elles soient liées au physique, aux attirances sexuelles, à la religion, sont des richesses ! Chacun doit pouvoir mettre en avant ses compétences, trouver sa place dans la société et ici en l‘occurrence l’établissement scolaire, afin de se respecter « soi ». Comment demander à chacun de respecter l’autre si lui-même ne trouve pas sa place ! Interpeller le jeune, n’est pas suffisant, c’est toute la communauté éducative qu’il faut engager dans un projet « citoyen » pérenne. Le dossier ETHIC’ACTION est pour cela un support pédagogique prépondérant.

En étant en charge de ce projet au sein de l’UNSS, sens tu un regard différent et un changement de mentalité sur tous les sujets sensibles dont traite le prix « Ethic’action » ?

 Savoir l’impact réel dans les établissements scolaires est difficile : par contre le 20 master-class proposées en 2020 vont permettre des échanges avec plus de 1500 collégiens et lycéens totalement impliqués avec une réelle pertinence dans les avis lors des échanges. Je pense sincèrement qu’il faut faire un réel effort afin de sensibiliser au-delà des association sportives la totalité des communautés éducatives et cela jusqu’aux parents : le contexte actuel des différentes affaires autour du sport nous y oblige.

LIEN : https://ethic-action.fr