À la une - octobre 23, 2017 11:15

Eric Giraudon : «J’ai appris à affronter, me relever et assumer »

Publié par

Présent au salon des rencontres de l’Etudiant sur les formations et métiers du sport, des loisirs, de l’animation et de la diététique, Eric Giraudon, en charge de la direction des projets chez Akacia, a accepté de revenir pour nous sur son métier et sa passion pour le sport.

 

1°) Eric, pouvez-vous nous expliquer votre métier en quelques lignes ?

Je suis en charge de la direction des projets en tant que directeur technique au sein d’Akacia.

Ma mission est de recevoir les briefes des nos clients et de leur fournir une faisabilité et une préconisation technique, ainsi que d’établir le budget afférent.
2°) Qu’est ce qui vous a conduit à choisir cette profession ?

Issu du sport de haut niveau et de formation technique, j’ai d’abord travaillé dans le transport et la logistique. Une opportunité de gérer de la logistique dans le milieu évènementiel, j’ai du acquérir les compétences rapidement pour exercer dans ce nouveau secteur d’activité. Si j’y suis arrivée un peu par hasard, mais j’y suis, j’y reste tant ce métier est prenant et passionnant par la nature des projets à traiter.

3°) Pouvez-vous nous présenter Akacia, la société pour laquelle vous êtes le directeur de développement ?

akaciaAkacia est une société de logistique évènementielle spécialisée dans les évènements publics (sportif ou culturel) et privés, ainsi que les opérations marketing. Nous gérons les stocks de nos clients en passant pas différents services d’entretien, de stockage, et de livraison, installation, montage démontage ainsi que de l’intervention durant les évènements. Notre implantation nationale et notre appartenance au groupe AAC Globe Express, nous permet d’intervenir localement et d’avoir un rayonnement sur l’ensemble du territoire.

4°) Vous êtes notamment présent sur de nombreux évènements sportifs. Lequel vous a le plus marqué ?

La première opération bien évidemment : C’est le lancement de RED BULL en France en avril 2008. Acte fondateur de la création d’Akacia.

5°) Quelles sont les difficultés les plus fréquentes que vous rencontrez lors de la gestion logistique d’un évènement ?

Le délai, la météo, l’environnement, les abords, l’acheminement… Les composantes sont multiples, il faut composer avec tout cela. Et surtout l’aspect impondérable et imprévu. L’adaptabilité est donc de mise.

6°) Avec l’obtention des Jeux Olympiques en 2024, votre société va-t-elle jouer un rôle important dans l’organisation de cet évènement ?

Je l’espère, même si je sais que le simple fait d’être retenu pour un petit bout du marché, nous serions déjà ravis.

7°) Vous venez de participer à un salon sur les rencontres des métiers du sport avec l’UNSS. Quel regard portez-vous sur ce moment d’échanges et de partage ?

Etonné d’avoir vu autant de parent accompagner leurs enfants.
8°) Qu’est-ce que l’engagement dans le sport vous a apporté ?

A peu près tout. Notamment par la nature du sport que je pratique, le Handball, nécessitant des valeurs d’humilité et d’effort. J’ai appris à affronter, me relever et assumer.