À la une, Actualités - février 15, 2019 11:48

Dominique Mahé : « Le sport a toujours été pour nous un levier puissant de cohésion sociale et d’édification de l’individu »

Publié par

Président de la MAIF, grand partenaire de la Lycéenne MAIF RUN, Dominique Mahé nous apporte son regard sur le sport au féminin et sur l’importance pour la MAIF de s’engager pour permettre aux filles de pratiquer une activité sportive.


La MAIF sera une nouvelle fois partenaire de La Lycéenne MAIF RUN cette année mais aussi de la course “She Runs” en mars prochain. Quel regard portez-vous sur ce double événement ?

​Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir contribuer au développement de ce projet, résolument tourné vers l’avenir, où l’on sensibilise les publics à l’égalité “hommes – femmes”.

Pour cette 3eme édition, la Lycéenne MAIF Run va réunir quelques 500 jeunes filles provenant de 35 pays différents. Elles rejoindront les 2000 élèves attendus à Paris pour partager un moment sportif, 100% féminin, autour de différentes activités ludiques dont une course à pied solidaire sur les quais de Seine.

 

 

Outre le programme Jeunes officiels, la MAIF s’implique beaucoup autour du sport féminin avec l’UNSS. Est-ce une nécessité selon vous ?

 

Tout à fait ! En s’engageant dans le sport, la MAIF s’attache toujours à y apporter sa singularité en tentant notamment de répondre à des causes sociétales. Derrière La lycéenne MAIF Run, course 100% féminine que nous soutenons depuis sa création, il y a une cause noble et un intérêt de santé publique. En effet, aujourd’hui 94 % des filles de 15 ans ne pratiquent malheureusement aucun exercice physique quotidien. Pourtant les vertus du sport sont nombreuses : la garantie d’une bonne condition physique, avec un poids de forme maintenu et un risque d’obésité fortement réduit, une défense immunitaire renforcée, un sommeil amélioré… et puis c’est l’un des meilleurs anti-stress connu. L’impact du sport sur les résultats scolaires est aussi très significatif.

La Lycéenne MAIF Run est en cela une belle occasion de démontrer que le sport peut être un instrument au service de la santé publique, mais aussi un vecteur essentiel pour le développement du « sport pour tous ».

 

 

En quoi est-ce important pour la MAIF d’être présent auprès de la jeunesse ? 

En s’investissant auprès de la jeunesse, quel est le message que veut envoyer la MAIF ?

 

Le sport a toujours été pour nous un levier puissant de cohésion sociale et d’édification de l’individu. Notre singularité se définit aussi par notre volonté de promouvoir les valeurs du sport.

Nous sommes convaincus que le sport permet la transmission de valeurs humaines fortes et ceci le plus jeune âge. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes particulièrement fiers du lien qui nous unit à l’UNSS!

Avec l’UNSS, nous promouvons un sport responsable qui se pratique dans le respect de l’adversaire et qui pousse au dépassement de soi et à la découverte d’autrui.

Les valeurs du sport sont durablement porteuses de sens et garantissent une pérennité aux principes de solidarité, de respect et d’attention portée aux différences et aux vulnérabilités.

Parce que nous croyons en ses vertus – la première d’entre elles étant celle de générer la confiance en chacun d’entre nous– nous voulons faire rayonner les bienfaits du sport auprès des jeunes générations.

 

On se rend compte qu’au-delà de la pratique sportive, l’encadrement arbitral ou bien l’organisation des événements deviennent de plus en plus pointus lors de chaque événement. Pensez-vous que cela va créer des vocations auprès de ces jeunes officiels ?

 

Nous l’espérons et c’est aussi l’objectif ! En s’engageant dans le sport, la MAIF souhaite s’adresser à l’ensemble des acteurs du monde sportif, y compris celles et ceux qui s’investissent chaque jour pour animer la vie des clubs, qui font vivre les manifestations et sans qui la dynamique de la vie sportive ne serait pas tout à fait la même.

Le programme de formation et d’accompagnement de ces jeunes officiels mis en place par l’UNSS avec le concours exclusif de la MAIF s’inscrit parfaitement dans cet engagement. Aujourd’hui, le programme « Jeunes officiels, vers une génération responsable » permet à chaque jeune licencié de se responsabiliser autour de 7 fonctions possibles : Vice-président élève, Jeune dirigeant, Jeune reporter, Jeune organisateur, Jeune coach, Jeune juge arbitre, Jeune secouriste.

En 10 ans, c’est près de 1 million de jeunes formés. Ce programme « VERS UNE GÉNÉRATION RESPONSABLE JEUNES OFFICIELS MAIF » est le symbole d’une réussite sportive et sociétale.

 

LIENS :

MAIF

 

Dominique Mahé twitter

 

Conférence de presse La Lycéenne MAIF RUN 2019-02-15

Revivez la conférence de presse de La Lycéenne MAIF RUN 2019

Marie-Ange Daffis : « La Lycéenne sera force de partage d’un grand moment sportif entre filles »

 

Bordeaux remet ça pour la Lycéenne MAIF Run

 

Lyon, une mobilisation totale pour la Lycéenne MAIF Run

 

Besançon impatiente d’accueillir la Lycéenne MAIF Run

 

Agnès Evren : « La Lycéenne, un vrai symbole »

Agnès Evren : «La Lycéenne, un vrai symbole »