Actualités - mai 30, 2017 12:04

Journal de bord ISF Volley-Ball

Publié par

Jour 1 : Premiers entraînements à Toata

Ça y est, les entraînements commencent ! Nos jeunes joueurs ont pu découvrir le reste de la délégation française et s’imprégner du mana tahitien.

Ce matin, la délégation française a pris le bus, direction les jardins de Paofai et l’esplanade basse de Toata, au cœur de Papeete, face à la mer, où 4 terrains de beachvolley ont été installés. Là-bas, un village temporaire a été mise en place spécialement pour l’ISF. Les jeunes ont pu le visiter en compagnie de leur fidèle poisson pilote et s’entraîner dans des conditions réelles. L’accès aux matchs et entraînements étant gratuit, des Tahitiens sont venus encourager les équipes.

47 équipes venant du Chili, du Brésil, d’Allemagne, d’Inde, d’Italie, de Slovénie, de la Chine, de Pologne, de Lettonie, d’Israël, des Etats-Unis, de la Polynésie française et de France sont venues s’affronter pour ce grand évènement. La délégation française compte 3 équipes : une équipe U16 garçons, une équipe U16 filles et une équipe U14 filles. Les équipes filles viennent de la Nouvelle-Calédonie. Ce mélange de culture va permettre aux jeunes d’enrichir leurs connaissances dans la joie et la bonne humeur.

Demain, la compétition commence mais la France ne joue pas. Les jeunes vont pouvoir progresser et se perfectionner. Une soirée « roulottes » est prévue le soir, encore un pas de plus vers la culture tahitienne.

Jour 2 : Des équipes venues de la Nouvelle Calédonie

Dans notre délégation française, deux équipes de filles viennent de la Nouvelle Calédonie. Apprenons-en plus sur ce territoire lointain rempli de culture et de beauté.

La Nouvelle Calédonie est un territoire d’Outre-Mer français. C’est un archipel composé de la « Grande Terre » et de 13 petites îles autour. L’une d’entre-elles est Lifou ; c’est d’ici que viennent nos deux équipes féminines. L’une est une équipe de lycéennes dans la catégorie U16 et l’autre est dans la catégorie U14. Les six jeunes filles ont fait cinq heures d’avion pour participer à ce grand évènement tant attendu. Elles parlent couramment le calédonien et n’hésite pas à faire partager cela au reste de la délégation française ! Leurs sourires et leur bonne humeur amènent une superbe ambiance au sein du groupe, en particulier à la cérémonie d’ouverture où elles ont enflammé la piste de danse ! Quoi qu’il en soit, ces jeunes filles nous réservent de belles surprises.

 

Jour 3 : Début de la compétition tahitienne

volleyÇa y est, la compétition a commencé à Papeete lors des championnats du monde scolaire de beach volley ! La France n’a pas joué aujourd’hui. La journée a toutefois été chargée, entre analyse du niveau des adversaires, entraînements et cérémonie d’ouverture, les jeunes français n’ont pas arrêté !

En compagnie de leur poisson pilote Soon, bénévole tahitienne, nos Français ont pu assister aux différents matchs. Hélène, la jeune officielle, a commencé à arbitrer ses premiers matchs internationaux tandis que les joueurs ont pu observer le niveau des adversaires qu’ils affronteront demain. Le niveau est élevé, les Bleus vont devoir redoubler d’efforts pour se démarquer des autres, en particulier des Brésiliens et des Polynésiens qui sont les favoris.

Ce 4ème ISF de beachvolley a été l’occasion d’une superbe cérémonie d’ouverture durant laquelle Hélène et Laurent Petrynka, directeur national de l’UNSS et président de la commission international de l’ISF, sont intervenus. Les délégations ont défilé dans les jardins de Paofai et ont eu droit à un magnifique spectacle de danses et chants polynésiens, apprenant les cultures des différentes îles. Les danseurs et chanteurs étaient des élèves volontaires. La soirée s’est terminée par un repas dans une roulotte, un restaurant mobile traditionnel tahitien.

Demain, l’équipe filles U14 affrontera le Brésil à 8h45 puis l’équipe U16 garçons affrontera l’Allemagne à 10h15. Ensuite, les équipes U14 et U16 filles affronteront la Polynésie Française à 11h. A 14h, l’équipe U16 garçons affrontera l’Israël et à 14h45 l’équipes U14 filles affrontera l’Allemagne et l’équipe U16 filles le Brésil.

 

Jour 4 : Premiers matchs des bleus !

Aujourd’hui, les Bleus ont connu une journée pleine de rebondissements lors du début des championnats du monde scolaire de beach volley.  

Ce lundi 29 mai a eu lieu les premiers matchs de l’équipe de France. Voici les résultats par équipe :

– U14 filles :  défaite contre le Brésil 2-0, défaite contre la Polynésie Française 2-0, défaite contre l’Allemagne 2-0.

– U16 filles : victoire contre la Polynésie Française 2-0, défaite contre le Brésil 2-0.

– U16 garçons : victoire contre l’Allemagne 2-1 ; défaite contre l’Israël 2-1, défaite contre la Polynésie Française 2-1.

Les matchs étaient parfois très serrés mais les adversaires ont tout de même pris le dessus sur les Bleus. Cependant, durant le match France-Israël, un joueur s’est blessé mais le changement de joueur étant interdit, il  n’a pas pu sortir. La fin de ce match a donc été compliquée. Le soir, une conférence anti-doping a été proposée pour les jeunes. Ils ont ainsi pris conscience de l’importance de ce fléau et ont appris à respecter les règles.

 

Jour 5 : ISF Beach Volley : Pas de Bleus en demi-finale

Faisant suite aux défaites d’hier lors du championnat du monde ISF de beach volley, les Bleus ne sont pas qualifiés pour les demi-finales. Cependant, les matchs de classements ont commencé et en voici les résultats.

– Garçons U16 : défaite 2-0 face au Brésil, victoire 2-1 face à la Polynésie Française (équipe A), victoire face à la Polynésie Française (équipe B).

– Filles U16 : défaite 2-0 face à la Chine, victoire 2-0 face à Israël.

– Filles U14 : défaite 2-0 face à la Chine, défaite 2-0 face à la Slovénie.

Le merveilleux temps, qu’il a fait, a ramené beaucoup de Tahitiens locaux donc des supporters de la France. Un groupe de supporters était maquillé du drapeau français sur les joues et muni de drapeaux, cadre photo et mascotte. Les joueurs leur ont accordé du temps pour signer des autographes ou prendre des photos. Demain, ce sera la journée culturelle à Moorea, une petite île en face de Tahiti regorgeant de verdure et de culture. Jeudi, les équipes françaises se battront pour la 5ème place.

 

Zoé, Jeune Reporter