À la une - novembre 6, 2018 8:59

Colloque sport : Mieux bouger et mieux apprendre par le sport

Publié par

Une journée exceptionnelle pour un colloque qui ne l’était pas moins. Ce lundi 5 novembre au Centre de Recherches Interdisciplinaires dans le 4e arrondissement de Paris de nombreux acteurs publics et institutionnels de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et des Sports, enseignant.e.s-chercheur.e.s, élu.e.s, entreprises, fondations et associations ont pu échanger tout au long de la journée à l’initiative de Think Tank Sport et Citoyenneté. Un colloque où l’UNSS était évidemment un acteur majeur avec la présence de madame Nathalie Costantini, directrice de la fédération sportive scolaire.

 

Autour de plusieurs tables rondes, la place du sport aura été au cœur des échanges afin de mieux comprendre son importance dans notre société actuelle. L’enjeu, en France mais aussi en Europe, de « remise en mouvement », de lutte contre la sédentarité, en particulier chez les jeunes, suppose d’inventer et de promouvoir de nouveaux moyens d’incitation à la pratique d’activités physiques et sportives par les apprentissages ludiques, le dialogue entre disciplines scolaires, les nouvelles technologies. L’enjeu est conjointement de démontrer qu’on peut mieux apprendre à l’école, à l’université, au travail grâce au sport. Le rôle de la recherche interdisciplinaire est lui-même essentiel.

 

Quatre tables rondes auront ainsi animé la journée avec des intervenants de grande qualité autour de MadameCostantini. François Taddei, directeur du CRI – centre de recherches interdisciplinaires, Marie-Cécile Naves, Directrice des études du Thwink tank Sport et Citoyenneté, Denis Masseglia, Président du CNOSF, Erwan Balanant, Député du Finistère, Claire Boulanger, Experte « Conseil Solidarités Nationales et Education, Sylvestre Louis, Vice-président, AMOS Group, Joël Chevrier, professeur de physique, Université Grenoble-Alpes, Chercheur associé Motion Lab CRI, Véronique Gasté, cheffe du bureau santé, action sociale et sécurité, Direction Générale de l’Enseignement Scolaire (DGESCO), Benoît Lasnier, Directeur national de l’USEP, Solène Briel, Chargée de mission « Culture et Éducation », Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), Xavier Rivoire, Directeur de la communication, Décathlon, Grégoire Ruhland, Directeur général de Compass Label.

Les tables rondes et le programme de la journée :

Table ronde 1 : Activité physique et apprentissages : apprend-on mieux en bougeant ?

Table ronde 2 : Activité physique et intelligence artificielle : comment la science peut-elle aider à mieux bouger ?

Synthèse des échanges du matin

Table ronde 3: Apprendre dans et par le sport – Quelles compétences, pour quelle reconnaissance ? (1h15)

Table ronde 4 : Mener son double projet 3.0. – L’innovation dans le parcours d’excellence sportive des athlètes

Conclusions

L’UNSS, au cœur de nombreuses préoccupations sur les thématiques évoquées, se veut active grâce aux programmes suivants :

→                 Le C.O.D.E. du Sportif Sain (en partenariat avec le ministère des sports, le ministère de l’éducation nationale, l’agence mondiale antidopage, l’agence française de lutte contre le dopage)

→                  Programme « Le DéFit’ », dans lequel on peut intégrer les parcours du cœur de la fédération française de cardiologie, la formation « gestes qui sauvent » et PSC1.

→                  Prix Ethic’ action avec thématique santé

 

LIENS :

C.O.D.E

5e édition du Prix Ethic’Action

Le DeFit

Sport et Citoyenneté

CNOSF

USEP

DGESCO

Décathlon Pro