À la une - février 21, 2018 9:39

Besançon impatiente d’accueillir la Lycéenne MAIF Run 2e édition

Publié par

Le mercredi 7 mars, la Lycéenne MAIF Run 2e édition aura lieu dans cinq villes. Besançon vivra notamment sa première fois. Serge Mommessin, directeur régional adjoint, a gentiment pris le temps de nous expliquer ce qui attend les Bisontins pour cette journée exceptionnelle.

.

Bonjour Serge. Besançon va être au cœur du dispositif sur la Lycéenne MAIF Run le 7 mars prochain. Comment se présente cet évènement ?

.

Cela se présente plutôt bien. Nous sommes très impatients de recevoir les participantes pour cette première édition à Besançon (seconde au plan national).

Pour cette 2e édition, Besançon sera l’un des poumons de cette édition. Qu’est ce qui explique l’implication de toute une région autour de ce projet ?

Le thème est très fédérateur. Le développement de la pratique féminine fait partie intégrante du plan académique de développement du sport scolaire. De plus, le fait de combiner pratique sportive et sensibilisation autour de l’égalité mobilise de nombreux acteurs.

.

On se rend compte que l’UNSS est une des fédérations qui permet le plus aux filles de pratiquer une activité sportive. Quel regard portez-vous sur tous les projets de mixité mis en place ?

.

Par son mode d’entrée multiple, par ses nombreux projets mixtes, notre fédération permet a de nombreuses filles de s’impliquer. Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir mais chaque pierre est importante.

.

Besançon sera l’une des 5 villes concernées par la Lycéenne cette année. Mais au-delà de cet évènement, pouvez-vous nous donner les grandes tendances sur le sport féminin dans votre région ?

.

L’académie de Besançon cherche réellement à développer le sport féminin. La fête du z’elles a réuni 1600 filles en juin dernier et a fêté ses 10 années d’existence. Depuis 2 années, nous avons vu le nombre de filles licenciées en augmentation pour atteindre 42%.

.

De nombreuses animations seront organisées autour de la course. Auriez-vous la gentillesse de nous dévoiler quelques secrets avant le 7 mars concernant les personnalités présentes, les animations attendues ?

.

Nous aurons l’honneur d’accueillir 3 ambassadeurs de la lycéenne: Denitsa Ikonomova, Laurent Maistret et une autre est à venir. Nous nous attendons à une très grosse ambiance grâce à leur présence. Il y aura 3 temps pour chacune des filles

1/ la course que nous avons nommée course “on”,

2/ 15 animations sportives très différentes allant de la boxe à 6 types de danses différentes (dont un flash mob géant) en passant par l’ergo aviron et bien d’autres et

3 /une rue de l’égalité , temps nommé l’égalité “off “course avec pas moins de 19 stands d’information, de jeux, quizz et de sensibilisation autour de l’égalité. De nombreuses surprises sont prévues tout au long de la journée.

.

En tant que directeur régional adjoint, que représente la Lycéenne Maif Run dans votre calendrier annuel ?

.

La lycéenne marque un moment important de l’année pour les raisons évoquées dans notre politique académique mais s’imbrique dans un calendrier global où la rencontre inter établissement est toujours présente. Pour preuve, Besançon accueille ce même jour tous les championnats de sport co juniors seniors Besançon Dijon (d’ailleurs présents à la lycéenne dans le cadre des grandes régions). C’est aussi cela le sport scolaire : ça bouge !

.

Quels sont les grands évènements à venir dans votre région après la Lycéenne MAIF Run ?

.

Nous serons au coeur d’évènements importants puisque 4 jours après la Lycéenne, le Doubs accueillera le championnat de France de ski nordique du 12 au 16 mars, du 20 au 22 mars le département unss intitulé le nord Franche-comté sera le fief du championnat de France de tennis de table lycées qualificatif au championnat du monde à Malte, au mois de Mai. Puis ce sera le tour du Jura d’accueillir le championnat de France d’escalade pour finir avec les JIJ en Haute-Saône. Quand on vous dit que ça bouge à l’UNSS ! (rires)

.

.

LIENS :

La Lycéenne MAIF Run 2e édition