À la une - février 19, 2018 9:00

Alexandra Sananes : «Chef de délégation, un honneur et un plaisir »

Publié par

Chef de délégation de l’équipe de France lors des School Winter Games, Alexandra Sananes revient pour nous sur cet évènement.

Bonjour Alexandra. Les School Winter Games ont pris fin ce week-end. Quel regard portez-vous sur cette première édition ?

.
Ces Winter Games, Jeux Olympiques Scolaires ont été une belle réussite. Cette 1 ère édition a rassemblé les différents sports d’hiver avec pour la France une délégation de 66 athlètes. Le Ski alpin, ski de fond, biathlon, snowboard et le hockey sur glace ont pu se côtoyer et former une seule et même délégation pour concourir à ces Winter Games. Il y avait également du curling, du saut à ski, du short track et d’autres
disciplines encore. Cette 1ère édition, organisée par la France, marque le tremplin vers les
futurs Winter Games, qui, je n’en doute pas, seront de qualité.

.

Vous étiez chef de délégation. Comment avez-vous vécu ce rôle auprès de l’équipe de France ?

.
Etre nommée chef de délégation auprès de la France était un honneur et un réel plaisir. La délégation française représentait 4 équipes de ski alpin, 4 équipes de ski de fond, 2 équipes de biathlon, 1 équipe de
snowboard et 1 équipe de hockey sur glace. Cela m’a permis de rencontrer des athlètes d’horizons différents et des pratiques sportives bien spécifiques dans le monde de la glisse. Ce rôle est enrichissant, il permet à la fois des échanges avec nos équipes françaises, leurs attentes et besoins pour tenter de leur faire vivre un moment inoubliable. Et ce rôle nous permet de rencontrer d’autres nations  avec qui nous pouvons échanger et initier de nouveaux projets.

.

On a senti à Grenoble et dans la région un véritable engouement autour de cet évènement où l’on fêtait notamment les 50 ans de Grenoble 68. Avez-vous senti le poids historique de cet évènement ?

.
Les Winter Games était en liaison direct avec les 50 ans des JO de Grenoble et la cérémonie qui a lieu était très émouvante. C’était troublant de voir cette jeune génération venue du monde entier rassemblé au même endroit, écouter avec frisson le discours de Jean- Claude Killy et voir Alain Calmat rallumé la Flamme Olympique 50 ans après. Je revois Alain Calmat commencer à trottiner, reprendre son souffle et se stabiliser pour courir sur les marches qui le mènent à la Flamme…fière et droit, il a penché la torche et la flamme est apparue. Tous les jeunes étaient en train de prendre des vidéos et photos…Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ce lien intergénérationnel qui se vivait à ce moment-là. Cet ancien athlète patineur de 78 ans qui transmettait son énergie à la jeune génération âgée de 18 ans tout au plus… 60 ans
d’écart mais une émotion universelle et intacte !

.

Quel regard portez-vous sur les performances de l’équipe deFrance ?

.

Je suis bien évidemment fière de nos équipes françaises qui se sont investies tout au long de ces Winter Games et qui ont remporté 17 podiums dont 5 médailles d’or. C’est une très belle performance sportive.
La relève est assurée ! Au-delà du résultat sportif, que pensez-vous que cette compétition a pu apporter à tous ces jeunes présents à Grenoble ? Si l’on dépasse le cadre sportif, cette compétition est surtout l’occasion pour les jeunes de rencontrer d’autres cultures et d’échanger avec des nations d’horizons divers. C’est aussi le lieu d’apprentissage du fair-play, du respect de l’autre et de la curiosité. Les moments festifs organisés lors des Winter Games de Grenoble contribuent à créer ce lien et permettent à nos jeunes de s’ouvrir sur l’extérieur. Si vous aviez une anecdote sur cette semaine des SWG, laquelle vous viendrait à l’esprit ?

Lorsqu’à la fin de la cérémonie de clôture tous les jeunes des pays différents troquaient leur veste contre celle d’une autre nation, c’était émouvant de les voir échanger et de constater qu’à ce moment-là, il n’y avait plus de pays d’appartenance ou d’équipe. Il y avait surtout des jeunes fières d’être ensemble et de ramener un souvenir historique.

20180207_193522

.

LIENS :
Nos jeunes reporters nous racontent les Winter Games
https://unss.org/blog/isf-school- winter-games- cest-parti/